13 février 2022

Quel est le rôle du gaz naturel dans la transition énergétique ?

transition-energetique

Le sujet du gaz naturel défraie la chronique, encore plus au lendemain de la COP26. Pollution, émission de gaz à effet de serre… Et si on vous disait qu’en réalité cette énergie fossile peut jouer un rôle dans la transition énergétique ? Pourquoi, comment ? On fait le point.

Quoi de neuf du côté de la transition énergétique ?

Petit rappel des décisions prises à l’issue de la COP26, qui s’est tenue à l’automne 2021 :

  • Désir de maintenir le réchauffement climatique sous la barre des 2°C d’ici à 2100,
  • Volonté de renforcer l’engagement vis-à-vis des modes de transport verts,
  • Souhait de mettre fin aux combustibles fossiles, notamment au charbon – l’un des principaux émetteurs de CO2.

Les décisions déjà prises : focus

De nombreuses initiatives ont déjà été mises en place à travers le monde. En France, 2022 marque l’avènement d’un certain nombre d’interdictions : 

  • L’installation de chauffage au fioul sera interdite d’ici mi-2022. 
  • L’installation de chaudières au gaz naturel sera également prohibée, dans les logements collectifs neufs, en 2022. Les propriétaires devront s’orienter vers un autre mode de chauffage.

Le constat

À l’heure où le monde œuvre pour le développement des énergies renouvelables, il faut reconnaître que les solutions existantes sont limitées.

Les éoliennes et panneaux solaires, par exemple, ne produisent d’énergie que lorsque les conditions le permettent (vent, ensoleillement). Il est donc indispensable de stocker cette énergie pour répondre aux besoins de la population à tout moment.

Idéalement, la solution doit être la moins polluante possible et permettre de s’appuyer sur une énergie disponible à l’instant T. Et si le biogaz – qui consiste à utiliser la combustion des déchets pour produire de la chaleur – est une initiative intéressante, il reste encore très marginal.

Dans l’attente d’une solution durable, fiable et moins impactante que le fioul et le charbon, le gaz naturel se positionne donc comme solution transitoire.

À noter

Cette réalité se reflète notamment en Allemagne, où le nucléaire a été banni pour des raisons politiques. Avec la Pologne, l’Allemagne est le pays européen qui pollue le plus, notamment au vu des quantités de charbon qu’il brûle chaque année.

Comment le gaz naturel intervient-il dans la transition énergétique ?

Une énergie fossile moins polluante

Face à la pollution qui prend de plus en plus d’ampleur – notamment dans les pays qui consomment le plus de charbon –, le gaz naturel s’impose comme élément-clé dans la transition énergétique

Si cette énergie fossile rejette du CO2, son impact est moindre comparé à celui charbon et du fioul :

  • 50 % de CO2 en moins comparé au charbon,
  • 25 % de CO2 en moins comparé au fioul,
  • pas d’émission de particules fines.

Mais ne vous méprenez pas : le gaz naturel n’est pas une énergie écologique ! Il s’agit simplement de l’énergie fossile la moins émettrice de CO2, derrière l’énergie nucléaire qui sollicite l’uranium et ne rejette pas de CO2

Le petit plus ? Son utilisation immédiate est un réel gain de temps : elle permet de se focaliser sur le développement des énergies renouvelables et l’optimisation des technologies de stockage – comme le Power-to-Gas – pour le surplus d’énergie verte.

Quel avenir pour le gaz naturel ?

Si tous les regards sont tournés vers le gaz naturel, le doute subsiste au sujet de son avenir. Quelle sera sa place face à la cessation de l’utilisation des énergies fossiles ? La solution : l’hydrogène

À moyen et à long terme, le gaz naturel ne sera plus utilisé sous sa forme actuelle. À la place, il sera exploité pour fabriquer de l’hydrogène, grâce à un procédé plus respectueux de l’environnement.

À l’exception de la France, qui mise sur le nucléaire, le gaz naturel constitue une solution transitoire dans le monde entier – notamment pour les pays qui utilisent encore massivement des sources d’énergie polluantes. Mais comme toutes les énergies fossiles, l’utilisation du gaz naturel est vouée à disparaître. La technologie du Power-to-Gas – qui consiste à convertir l’électricité en hydrogène –représente un grand espoir mais seul le temps nous le dira !

Pour aller plus loin…

Achat de gaz naturel : établir un budget et optimiser sa stratégie

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie