3 janvier 2022

Zoom sur le Power-to-Gas : une technologie prometteuse

power-to-gas

Conçu pour répondre aux enjeux de développement durable qui nous concernent tous, le Power-to-Gas est un procédé en cours d'expérimentation. Le principe : convertir de l'électricité en gaz. Comment ça marche ? Quels sont les objectifs à long terme ? Promesses, progression, perspectives… On fait le point !

Le Power-to-Gas : définition

C'est une technologie qui consiste à convertir de l'électricité – et plus précisément celle issue des énergies renouvelables – en hydrogène. Elle comporte un enjeu écologique majeur : celui de stocker les surplus d'énergie pour arriver à la neutralité carbone tant convoitée. Cette énergie servira donc à son tour des usages tels que le chauffage, la mobilité, etc.

Le mode de fonctionnement

Lorsqu'on fait le choix des panneaux solaires ou de l'éolien, on accepte tacitement de se plier aux exigences de Dame Nature. Ainsi, pour parer aux aléas de la météo, mieux vaut avoir un coup d'avance en stockant le surplus d'énergie produite dans des conditions propices. Le but : ne pas être à court quand il devient plus compliqué d'en produire en raison d'un manque d'ensoleillement ou de vent.

La production de cette énergie potentielle repose donc sur la transformation de l'électricité en « hydrogène vert », par électrolyse de l'eau. Concrètement :

  1. L'eau est transformée en oxygène ou hydrogène gazeux grâce au courant électrique.
  2. L’hydrogène peut ensuite être injecté directement dans les réseaux de gaz naturel existants.
  3. L’hydrogène peut également être recombiné en méthane de synthèse avant d’être mis en circulation, permettant au passage de valoriser du CO2.

La preuve par l'exemple

Petite mise en situation :

  1. Je dispose de 150 MWh d'électricité.
  2. J'en utilise 100.
  3. Je peux donc transformer les 50 MWh restants en hydrogène. Ce gaz pourra être injecté dans le réseau, puis transporté pour alimenter un autre système.

À noter toutefois que la technologie Power-to-Gas n'en est qu'à ses débuts, avec les limites que cela induit, comme par exemple les déperditions d'énergie. Dans cette mise en situation, parmi les 50 MWh restants, seuls 25 pourraient réellement être réexploités.

💡 Pour aller plus loin, découvrez notre article dédié aux méthodes pour fabriquer de l’hydrogène.

Le Power-to-Gas : une technologie essentielle pour la transition énergétique

À l'heure actuelle, la difficulté – voire l'impossibilité – à stocker l'énergie renouvelable est problématique. En effet, son caractère mobile la rend non viable. Le Power-to-Gas s'inscrit donc comme une solution prometteuse, notamment pour répondre aux enjeux de la transition énergétique.

Vous vous demandez comment ? En fait, avec la technologie Power-to-Gas, les fluctuations dans la captation d'énergie (d'une saison à l'autre) peuvent être absorbées par le stockage. Cela permettrait plus de flexibilité dans l'utilisation de l'électricité renouvelable générée.

C'est pour ces raisons que le Power-to-Gas est porteur d'espoir à l'échelle mondiale. D'ailleurs, une cinquantaine de projets sont actuellement en incubation, dont une vingtaine en Europe et notamment en Allemagne.

 

Transformer l'électricité produite et non utilisée en hydrogène pour servir nos besoins en gaz. Telle est la promesse de la technologie Power-to-Gas, en pole position pour faire de l'hydrogène une piste d'avenir. Encore quelques petits ajustements, et les acteurs de l'énergie devraient pouvoir s'y fier. Affaire à suivre !

power-to-gas

Pour aller plus loin…

Achat de gaz naturel : établir un budget et optimiser sa stratégie

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie