17 décembre 2021

Estimation de facture de gaz : calcul et méthode

estimer-montant-facture

Vous souhaitez maîtriser votre budget et anticiper sur l’ensemble de vos dépenses énergétiques ? C’est possible ! Pour cela, misez sur l’estimation de vos factures de gaz : c’est une pratique indispensable. Mais comment procéder pour évaluer sa consommation et calculer avec précision ses prochaines factures ? Nous vous expliquons la marche à suivre.

L’estimation d’une facture de gaz naturel : nos astuces

Avant de calculer votre budget, il convient, dans un premier temps, d’estimer votre consommation de gaz. 

Vous ignorez par où commencer ? Comment vous y prendre ? Pas de panique ! Pour vous aider dans l’estimation du montant de votre facture d’électricité et de gaz, vous pouvez vous appuyer sur l’historique de votre consommation et sur votre relevé de compteur.

  • Vous avez repris des locaux ? Il est fort probable que la consommation d’énergie reste sensiblement identique à celle des anciens occupants du site. Elle a cependant de grandes chances d’être différente si vous n’exercez pas la même activité.
  • C’est la première fois que votre bâtiment est raccordé au réseau de gaz ? Si c’est le cas, vous pouvez vous tourner vers votre gestionnaire de réseau et votre fournisseur. Ces professionnels pourront vous aider à réaliser l’estimation de votre consommation en se basant sur les points suivants : 
    • la superficie de vos locaux ;
    • le nombre d’occupants et vos habitudes de consommation ;
    • la performance énergétique de votre bâtiment – qui dépend bien souvent de sa date de construction et de la qualité de son isolation.

Les composants de la facture de gaz naturel 

Comprendre et estimer son budget, c’est comprendre de quoi se compose sa facture. De manière générale, une facture de gaz naturel s’articule autour de 3 éléments

Le coût de la molécule de gaz

Le prix de la molécule de gaz est exprimé en €/MWh. Il est en constante évolution. Selon votre contrat, ce coût peut être fixe ou indexé.

  • Fixe. Le tarif est alors le même sur une durée allant de 1 à 5 ans. Mais attention, ce taux change en fonction de votre fournisseur.
  • Indexé. Le prix dépend du cours du gaz. Il peut évoluer tous les jours en fonction du marché.

Le prix de la molécule va également dépendre de ses conditions d’extraction et de transport. En effet, son coût prend en compte plusieurs facteurs : 

  • L’exploration : il faut trouver le gaz pour pouvoir l’exploiter. Cela prend du temps.  
  • L’extraction : pour extraire la poche de gaz des puits, il faut creuser et percer la roche dans laquelle elle se trouve. 
  • La transformation : pour être consommé le gaz doit être transformé (déshydratation, nettoyage, purification…). 
  • L'acheminement : le gaz est transporté via gazoduc ou méthaniers. Cette méthode d’approvisionnement impacte aussi son prix.
  • La distribution : pour parvenir jusqu’à vous, le gaz doit parcourir de nombreux kilomètres, cela a également un coût. 

Le tarif d’acheminement du gaz et de stockage

Le tarif d’acheminement du gaz concerne : 

  • le coût d’utilisation des réseaux de transport,
  • le coût d’utilisation des réseaux de distribution. 

Il varie en fonction de l’utilisation du réseau par le client et est fixé par la commission de régulation de l’énergie (CRE)

Ce tarif est composé d’une part variable et d’une part fixe

  • Variable : valeur proportionnelle au volume consommé.
  • Fixe : prix fixé mensuellement, il peut s’agir d’un abonnement par exemple. 

Les taxes et les contributions

Il existe de nombreuses taxes et contributions sur votre facture de gaz. Mais à quoi correspondent ces multiples acronymes ? À quoi servent-ils ? 

  • La CTA : la Contribution Tarifaire sur l’Acheminement est collectée par les fournisseurs de gaz et reversée à la Caisse nationale des industries électriques et gazières. Elle permet de financer les retraites des anciens travailleurs de ces industries. Le montant de la CTA peut varier d’un fournisseur à un autre car il dépend bien souvent de son portefeuille client. 
  • La TVA : la Taxe sur la Valeur Ajoutée est un impôt direct sur la consommation de gaz. Elle est collectée par le fournisseur et reversée à l’État. Il existe 2 taux de TVA : un sur la consommation fixé à 20 % et un sur l’énergie fixé à un taux réduit de 5,5 %.
  • La TICGN : la Taxe Intérieure de Consommation sur le Gaz Naturel est un impôt qui vise à taxer la consommation de gaz pour limiter la production de gaz à effet de serre. Elle permet de financer la transition énergétique. En 2022, son taux sera fixé à 8,41 €/MWh.

Les méthodes pour calculer le montant de sa facture de gaz

Pour calculer le prix du gaz sur votre facture, vous devez tenir compte de 2 éléments essentiels, à savoir : la fréquence de la relève de votre compteur et le profil de consommation déterminé par votre gestionnaire de réseau. Pour avoir une idée du montant de vos prochaines factures, vous pouvez analyser le fonctionnement de votre contrat de gaz :

  • Si vos factures sont lissées sur l’année, vous payez tous les mois le même montant. À chaque relève, une facture de régularisation est émise pour vous rembourser ou vous facturer la différence entre la consommation réelle et le règlement mensuel. S’il est facile de déterminer le montant par mois, évaluer sa régularisation est impossible.

À savoir

Pour éviter les mauvaises surprises, l’auto-relève est conseillée (vous communiquez les chiffres qui figurent sur votre compteur). 
Cette pratique est intéressante dans certains secteurs d’activité : dans la restauration par exemple, certaines entreprises réalisent leur chiffre d’affaires principal en été. Le système d’estimation classique (GRDF) estime, par défaut, qu’ils consomment davantage l’hiver, ce qui peut les pénaliser.

  • Si vos factures ne sont pas lissées sur l’année, tout va dépendre de la fréquence de relève. Par exemple, si une relève est effectuée tous les 6 mois : 5 mois sur 6 vont se baser sur votre consommation annuelle de référence et sur votre profil de consommation (qui permet de déterminer la quantité de gaz qui devrait être consommée chaque mois). Le 6ème mois, une facture de régularisation vous est adressée pour régler la différence ou percevoir le trop-payé. 

Notre astuce

Pour estimer le montant de votre facture, vous pouvez comparer avec celle de l'année précédente sur la même période (voir affiner en tenant compte de l'évolution des coûts d'acheminement et des taxes).

 

  • Si vous êtes relevé tous les mois, vous payez votre consommation d’énergie réelle.

L’estimation de votre facture de gaz, vous permet de gagner en visibilité. Vous avez ainsi une idée plus précise du budget à consacrer à votre poste énergie et pouvez l’optimiser au mieux. Consultez sans plus attendre notre livre blanc pour savoir comment définir la stratégie d’achat la plus adaptée à vos besoins.

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie