7 octobre 2021

Hausse des prix du gaz : quelles options pour les professionnels ?

Le 30 Septembre 2021, le premier ministre Jean Castex est venu annoncer aux Français une série de mesures visant à les protéger de la hausse des prix du gaz naturel qui impacte tout particulièrement l’Europe en ce début d’Hiver gazier. Malheureusement, ce “bouclier” ne protège que les particuliers. Les professionnels quant à eux, se retrouvent dans des situations diverses liées à leur situations contractuelles… Le MaGAZine fait le point :

Situation 1 : Votre contrat actuel est à prix fixe avec date d’échéance après Avril 2022

Vous êtes dans la meilleure situation possible étant donné que les volumes de gaz que vous allez consommer jusqu’à la fin de l’hiver gazier ont été déjà achetés par votre fournisseur et que vous les paierez au prix convenu dans votre contrat. Ne changez rien et attendez que la tempête se calme… Au printemps 2022 très probablement avec la hausse des températures et la mise en production de Nord Stream 2.

Situation 2 : Votre contrat actuel est à prix fixe avec date d’échéance avant Avril 2022

Votre contrat arrive à échéance avant la fin de l'hiver gazier. A moins d'arrêter de consommer en attendant le début des beaux jours, il va vous falloir renouveler votre contrat gaz. Mais compte tenu du niveau élevé des prix il est important de prendre la bonne décision.

Vous avez deux options :

  • Vous pouvez partir sur un prix indexé en espérant pouvoir bénéficier de la baisse des prix attendue au printemps 2022. Cette approche est recommandée si vous avez la possibilité de moduler votre votre consommation de gaz naturel et votre production sur la période... Les prix sont trop élevés ? Vous réduisez votre production. Les prix sont plus cléments ? Vous produisez un maximum.
  • Vous pouvez partir sur un prix fixe et sécuriser votre budget gaz (le prix sera élevé mais certain). Vous pouvez souscrire un contrat de courte durée (par exemple inférieur à 12 mois).

Situation 3 : Votre contrat actuel est à prix indexé

Si vous êtes actuellement en prix indexé le meilleur conseil que nous puissions vous donner est de ne pas mettre tous vos œufs dans le même panier. Sécurisez une partie de votre fourniture de gaz en fixant un % de consommations sur la période de votre choix afin de parer à toute éventualité. Nul ne sait précisément comment évoluera la situation cet hiver, il vaut mieux se montrer prudent.

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie