1 décembre 2020

TICGN : quelles sont les prévisions pour 2022 ?

TICGN 2022
La Taxe Intérieure de Consommation sur le Gaz Naturel (TICGN) est répercutée par les fournisseurs d’énergie, pour le compte des douanes. Depuis 2014, les particuliers qui consomment du gaz doivent aussi la régler, comme les professionnels. Bien que son montant soit stable depuis 2018, la TICGN pourrait augmenter de façon importante en 2022.

Pourquoi la TICGN augmente (presque) chaque année ?

Destinée à accompagner la transition énergétique de la France, cette taxe est directement assujettie à la consommation de gaz, au même titre que toutes les énergies émettant lors de leur combustion des gaz à effet de serre.

Depuis 2014, l'État a fixé une série d'augmentations successives de la TICGN afin de faire passer la pilule en douceur à l'opinion publique.

Année201420152016201720182019202020212022
TIGCN en € / MWh1,272,644,345,888,458,45
au lieu de 10,34
8,45
au lieu de 12,24
8,43
au lieu de 14,13
16,02
(si la trajectoire initiale est respectée)

💶 Exonération de TICGN, comment ça marche ? 💨

Pourquoi une augmentation de la TICGN en 2022 ? 

Cependant, comme les prévisions pour les années 2019, 2020 et 2021 ne se sont pas réalisées suite à un gel de la TICGN en raison des mouvements sociaux, le taux pourrait passer directement à 16,02 % en 2022. La principale cause de ce gel : la crise des gilets jaunes en 2019 et 2020. La TIGCN sera également gelée en 2021 à cause de la crise du Covid-19…

Ces différentes suspensions de l’échéance de la hausse de la TICGN montrent aussi que l’environnement sert de variable d’ajustement pour protéger l’économie face aux crises sociales ou sanitaires.

#1 Financement de la transition énergétique

D’autres raisons renforcent aussi cette hypothétique augmentation. Notamment le financement des projets en faveur de la transition énergétique.

Le chèque énergie, qui a remplacé le Tarif Social de Solidarité (TSS), permet de financer les dépenses énergétiques des ménages les plus modestes, ainsi que des travaux de rénovation énergétique (isoler pour consommer moins par exemple). Le montant du chèque énergie est supérieur à ce qu'était le TSS... Pour financer ce coût supplémentaire, l'État aurait pu compter sur l'augmentation de la TICGN.

#2 Contribution à la hausse de la taxe carbone

La loi de finances 2018 prévoit aussi une augmentation de la Contribution Climat-Énergie (aussi appelée taxe carbone), intégrée dans la TICGN sur la facture, pour sensibiliser les consommateurs aux coûts environnementaux et économiques des émissions de CO2. Son montant, fixé à 30,50 € en 2017, doit atteindre 86,50 € en 2022.

Selon toutes ces prévisions, une hausse exponentielle de la TICGN en 2022 reste envisageable. Cependant, au vu du contexte, il y a plus de chances que l'écologie soit sacrifiée à court terme pour protéger l'économie. Le meilleur moyen d’en savoir plus dans les prochains mois est de s’abonner à la Weekly.
Enquete_Professionnels_et_gaz_naturel

Participez à l'enquête : les professionnels et le gaz naturel

Prenez 5 minutes pour répondre à nos quelques questions !

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie