22 janvier 2020

Stockage Gaz Naturel : tout savoir sur le filet de sécurité !

stockage gaz
Dans l’univers du stockage de gaz naturel, “le filet de sécurité” est une mesure permettant d’assurer la fourniture de gaz pendant des périodes de consommations extrêmes ! Il consiste à s’assurer que les infrastructures de stockage de gaz gérées par Storengy ou Terega soient suffisamment remplies à l’approche de l’hiver. Sachez tout ce qu’il faut savoir sur le filet de sécurité pour le stockage du gaz :  

Pourquoi avoir mis en place un “filet de sécurité” pour le stockage de gaz ?

Tous les 50 ans, statistiquement, une vague de froid très intense appelée “la pointe 2%” s’abat sur le pays. Pour vous donner une idée concrète de l’intensité du phénomène, imaginez Paris à -11°C pendant trois jours et trois nuits ! Des millions de chaudières tournant en même temps à plein régime, des centrales à gaz lancées en complément pour assurer l’approvisionnement en électricité… La consommation de gaz naturel battrait tous les records nationaux. Le gaz naturel, lui, quel que soit la période arrive au même rythme dans le pays. Comment gérer les variations saisonnières de consommation ? Comment faire face à une vague de froid exceptionnelle et continuer à fournir du gaz aux français ? La réponse tient dans le stockage du gaz, qui repose sur un système d’enchères incitant les fournisseurs à acheter et stocker du gaz pendant l’été afin de préparer l’hiver… Mais est-ce suffisant  ? Ce n’est pas l’avis de la DGEC qui a décidé d’ajouter une couche de sécurité supplémentaire : “le filet de Sécurité” !  

Comment fonctionne le “filet de sécurité” pour le stockage du gaz ?

Si les capacités vendues aux enchères ne correspondent pas aux stocks minimaux fixés par l'administration (Les capacités doivent encaisser la pointe 2% en permettant de soutirer 1,99 TWh/j pendant 3 jours ET de tenir tout l'hiver) alors le dispositif se déclenche. Dans un premier temps, les entreprises de stockage sont contraintes d’acheter jusqu’à 20 TWh de gaz et de le stocker dans leurs propres infrastructures. Si cela ne permet toujours pas d’atteindre les niveaux de stocks nécessaires, alors les fournisseurs qui n’ont pas suffisamment acquis de capacité de stockage gaz sur la période d'enchères ont l'obligation de constituer les stocks manquants.  

Pourquoi le filet de sécurité ne se déclenchera (probablement) jamais ?

La sécurité d'approvisionnement n'est pas un sujet à prendre à la légère, mais le scénario catastrophe pouvant entraîner le déclenchement du "filet de sécurité" n'en demeure pas moins improbable… Voyez plutôt: Il faudrait déjà connaître un événement exceptionnel qui ne se produit que tous les 50 ans en moyenne. Et si cette pointe s’était produite cette année, nous aurions disposé d’un excédent de gaz de 841 GWh par jour sur les 3 jours. (source : Winter Outlook 2019 - 2020 GRTgaz / TEREGA) Marge 2019 2020 pointe 2% Il faudrait que le système d’enchères subisse une défaillance en n’atteignant pas ses objectifs. Mais depuis sa mise en place en 2018, il fonctionne très bien car il peut compter sur des prix hivernaux plus élevés que les prix estivaux. (on dit dans ce cas que le spread Hiver-Eté est positif - et c’est toujours le cas !). Autrement dit, il faudrait que le gaz coûte plus cher en été qu’en hiver pour que les enchères échouent et que les réserves ne se remplissent pas “toutes-seules”. Toutefois… Le dispositif demeure important, car en dépit d’une probabilité de déclenchement très faible, le risque associé est énorme. Une pénurie aurait des répercussions économiques et sociales très importantes. Pour en savoir plus sur le stockage du gaz naturel, lisez l’article “Stockage du gaz naturel : comment ça fonctionne ?”

Prix du gaz historiquement bas

Que penser du prix indexé dans ce contexte ?

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie