12 novembre 2019

Marché du gaz : l’analyse technique d’octobre 2019

prix du gaz naturel marché du gaz naturel
Comme chaque mois, le maGAZine vous propose son analyse technique du marché du gaz naturel mois précédent. Inscrivez-vous à notre newsletter pour être certain de n’en louper aucune !

Le marché du gaz naturel en octobre 2019

marché du gaz naturel marché du gaz naturel marché du gaz naturel Lors de la première semaine d’octobre, sur le court terme, la hausse des prix du gaz naturel a été causée par une demande plus forte en Asie. Conséquence : un prix plus haut de près de 3 €, flirtant avec les 12 € / MWh. Mais en semaine 41, les prix spot s’effondrent et atteignent la barre de 8 € après un sur-approvisionnement de l'Europe en GNL. En cause, notamment, la mise en service de nouveaux terminaux de liquéfaction et une demande plus faible en Asie. Sur le moyen-long terme, les prix restent corrélés à la courbe haussière CO2, du Brent et du charbon… avant de se stabiliser en semaine 42. Même tendance côté spot, où les prix se fixent autour des 10 € / MWh. Finalement, en semaine 43, la variation des prix spot décélère. L’offre reste confortable. Sur le moyen terme, le prix du gaz imite celui du charbon dans une tendance baissière. Ce dernier gravite désormais autour de 60 $/t depuis quelques semaines, ce qui exerce une pression à la baisse sur les prix gaziers accompagné par la baisse du CO2.

📉 Baisse des cours du gaz : quel impact sur le marché de l’énergie ? 📉

Certains drivers du prix du gaz naturel

Le cours du Brent

marché du gaz naturel Lors de la première semaine, le Brent a perdu près de 4 %. En cause, le ralentissement de l’économie mondiale se traduisant par une demande en baisse. Les indicateurs économiques sont moroses, et les États-Unis, grands consommateurs de pétrole, subissent cette décélération économique. En semaine 41, le prix du pétrole est agité par les diverses tensions politiques et la hausse des stocks américains. Les perturbations de cours soutenues par l’éventualité d’une baisse de production de la part de l’OPEP et par des tensions géopolitiques poussent l’or noir à une hausse en fin de semaine. En semaine 42, les inquiétudes liées au ralentissement de la demande de pétrole se font sentir. Conséquence, en dernière semaine : une hausse de près de 3 $ du baril de Brent, soutenue par une forte baisse des stocks américains d’1,7 million de barils.

Le taux de change EUR / USD

marché du gaz naturel Durant la première semaine, le dollar baisse face à l’euro en anticipation d'une baisse de taux de la Fed. En semaine 41, même scénario, permettant à l’euro de franchir la barre des 1,10 $. En semaine 42, l'euro entame un nouveau rebond pour aller graviter à 1,115 $ en fin de semaine. En dernière semaine, il connaît néanmoins une légère baisse pour se fixer sur la barre des 1,11 $.

Les températuresmarché du gaz naturel

En octobre, les températures continuent leur descente hivernale. Pour autant, elles demeurent au-dessus des moyennes de saison, avec une légère hausse en fin de mois. Une révision à la hausse des prévisions également valable pour la première semaine de novembre.

Les émissions de CO2

marché du gaz naturel En première semaine d’octobre, le prix du CO2 chute pour atterrir sous la barre des 23 € / t, son plus bas niveau depuis 6 mois. Dans un contexte économique assez pessimiste, la baisse du prix des énergies continue en effet de peser sur le prix du CO2. La seconde semaine, le prix du carbone repart à la hausse pour atteindre son plus haut niveau en 7 jours, à 24,5 € / t. On peut en partie attribuer cette hausse à l’augmentation des cours pétroliers et aux tensions géopolitiques sur un possible accord sur le Brexit. En semaine 42, après une période d’incertitude causée par la situation du Royaume-Uni face au Brexit, les cours s’envolent. Bruxelles annonce qu’un accord avait été trouvé avec Londres, ce qui catapulte le prix du carbone autour des 26 $ / t. Le nouvel accord doit cependant être approuvé par la Chambre des communes. Enfin, en semaine 43, le prix du CO2 se stabilise puis entame un légère baisse, entraîné par une faible demande et des incertitudes persistantes face au Brexit.

💨 Marché du carbone : quel poids sur le prix du gaz ? 💨

Passionné d’énergie, vous souhaitez tout savoir sur les évolutions du marché du gaz naturel passées et à venir ? Suivez l’actualité des marchés de l’énergie à la loupe en vous inscrivant à la Weekly !

Prix du gaz historiquement bas

Que penser du prix indexé dans ce contexte ?

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie