25 novembre 2019

Enquête énergie : les français toujours plus concernés

Enquête énergie
Comme chaque année depuis 2008 le médiateur national de l'énergie lance une grande enquête énergie auprès des français.  Basée sur un échantillon représentatif de 1 301 français interviewés en septembre 2019, cette enquête porte sur de nombreux sujets en liens avec l'énergie... de l'ouverture des marchés aux dépenses énergétiques en passant par la précarité énergétique et les compteurs connectés.

Les français sont une large majorité à savoir qu'ils peuvent changer de fournisseurs d'énergie.

Avant le 1er Juillet 2007, il était tout simplement impossible pour un particulier de se fournir en gaz ailleurs que chez l'un des fournisseurs d'énergie historiques (GDF, Es Energie ou Gaz de Bordeaux, etc). En ces temps reculés les tarifs étaient réglementés et rares étaient ceux qui pouvaient prétendre ne serait-ce qu'à un vague prix indexé sur le pétrole... Dans cette optique, pouvoir changer de fournisseur d'énergie était absolument hors de propos... Mais les temps ont changé et désormais, tous les consommateurs d'énergie ont la possibilité de choisir leur fournisseur et de ne pas se limiter aux tarifs réglementés. Bien que gagnant chaque année des parts de marchés, les fournisseurs d'énergie alternatifs restent bien derrière les fournisseurs historiques. En 2018, les fournisseurs alternatifs ne représentaient que 30% des sites raccordés en France alors que 87% des français interrogés affirment savoir qu'il est possible de quitter son fournisseur historique.

Est-il possible de changer de fournisseur de gaz naturel ?

  barometre_energie-info Est-il possible de changer de fournisseur de gaz naturel Charge aux fournisseurs alternatifs d'informer les 13% n'ayant pas eu vent de cette possibilité !

Deux tiers des français estiment qu'il est simple de changer de fournisseur (et ils ont raison!)

70% des français sont encore chez les fournisseurs historiques aujourd'hui, bien que sachant en majorité qu'il est possible de partir chez les fournisseurs alternatifs. On pourrait considérer que cela serait lié à une perception exagérée de la difficulté du changement de fournisseur... Mais il n'en est rien ! 73% des français interrogés estiment en effet que changer de fournisseur n'est pas quelque chose de complexe :

Evolution de la perception de la difficulté d'un changement de fournisseur :

barometre_2 Simplicite du changement de fournisseur

Cette perception de la simplicité est liée au fait que les français recherchent d'avantage d'information sur le sujet. (et qu'il existe de plus en plus d'informations claires et pertinentes sur l'énergie !). En 2011, seuls 18% des français déclaraient avoir recherché de l'information sur l'ouverture à la concurrence des marchés de l'énergie, contre 32% en 2018 et en 2019.

Part des français ayant recherché de l'information sur l'ouverture des marchés de l'énergie

Barometre energie info recherche d information sur l ouverture des marches

L'énergie est toujours au cœur des préoccupations des français

Si les français sont toujours sont plus nombreux à s'interroger sur l'ouverture des marchés, c'est aussi parce que l'énergie reste un sujet majeur. Depuis que le médiateur national de l'énergie cherche à mesurer cet intérêt on a pu observer quelques variations, toutefois l'amplitude est faible (11 points entre le niveau le plus bas en 2017 - 2018 et le niveau le plus haut en 2012 - 2013).

Préoccupation des français vis à vis de la consommation énergétique

barometre energie info interet des français sur l'energie Cet intérêt constant n'est pas du au hasard. L'énergie est restée toutes ces années une part importante dans le budget des ménages. Vous noterez qu'on observe une corrélation entre la perception de l'importance de l'énergie dans les dépenses et le fait que l'énergie soit au centre des préoccupations. Sans surprise, l'argument financier semble, à lui seul, conditionner l'importance que revêt l'énergie aux yeux des consommateurs.

Diriez-vous que la part des factures d'énergie dans les dépenses du foyer est importante ?

barometre energie info part des factures d'energie dans les depenses du foyer

1 français sur 2 n'est pas favorable aux compteurs communicants

Le baromètre énergie-info du médiateur national de l'énergie prend également le temps de s’intéresser aux compteurs Linky et Gazpar, qui suscitent des polémiques ces dernières années en raison de risques sanitaires qu'ils feraient peser sur les populations...  24% des français qui y sont opposés mettent en avant les ondes émises par ces compteurs. Mais il serait malhonnête de limiter les anti-Linky/Gazpar à la crainte des ondes. En effet, 28% des répondants opposés à ces compteurs mettent en avant l'impact social de la suppression des compteurs classiques, 19% mettent en cause la fiabilité des compteurs connectés et 18% soulèvent le point de la protection des données personnelles. Ce baromètre montre que les français sont toujours autant concernés par l'énergie. L'ouverture des marchés commence à se faire une place et de plus en plus de français prennent la décision de ne plus subir l'énergie en recherchant d'une part de l'information ou en faisant le choix de choisir leur propre fournisseur... Vous reconnaissez-vous dans ces tendances ? N'hésitez pas à nous en parler dans la section commentaires !

Prix du gaz historiquement bas

Que penser du prix indexé dans ce contexte ?

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie