10 septembre 2019

Achat de gaz : un rétro-planning pour changer de fournisseur en douceur

achat de gaz naturel rétroplanning
C’est décidé, vous allez changer de fournisseur de gaz. Vous avez bien défini vos objectifs : avoir un meilleur tarif, des échanges plus fluides… Oui, mais quand et comment faut-il s’y prendre ? La règle d’or en matière de changement de fournisseur est de prendre son temps. Néanmoins, n’attendez pas la fin de votre contrat actuel pour lancer votre appel d’offres. Il est essentiel d’évaluer le marché en amont, de comparer les hausses et les baisses d’une année sur l’autre : c’est comme cela que vous pourrez réaliser votre achat de gaz au moment propice. Pour vous aider, le maGAZine vous propose un exemple de rétro-planning. C’est parti !

Achat de gaz : 6 mois avant, lancez votre appel d’offres

Préparez-vous en amont, c’est le secret de la réussite ! Lancez donc votre appel d’offres :
  • entre M-8 et M-6 avant le changement de fournisseur si le gaz naturel est un poste majeur de votre budget ;
  • entre M-6 et M-4 si le gaz naturel est un poste résiduel.
En parallèle, faites le point sur vos besoins : combien de sites comptez-vous ? Quelles évolutions à venir pouvez-vous identifier ? Cette étape vous aidera à mieux cerner les offres qui peuvent vous convenir. À M-4, c’est en effet le moment de vous renseigner sur les différents fournisseurs et leurs offres de gaz.

Quand envoyer votre lettre de résiliation ?

Le plus tôt sera le mieux, surtout si le gaz naturel est un poste majeur de dépenses pour vous. Nous vous conseillons de le faire dès que vous entamez vos démarches d’appel d’offre. En tous les cas, vérifiez bien votre délai de préavis qui figure aux conditions générales de votre contrat actuel : il serait dommage de dépasser la date limite.

3 mois avant, comparez les offres et lancez les négociations

À M-3, il est temps de comparer les propositions commerciales indicatives. L’objectif : identifier le niveau de prix de chaque fournisseur. Pour le faire objectivement, veillez à ce que toutes les propositions commerciales contiennent les mêmes informations. Chacune doit absolument indiquer :
  • la CAR en kWh ou MWh pour une année donnée ;
  • la mention de votre profil de consommateur ;
  • la date d’émission de l’offre ;
  • les dates de début et de fin de livraison.

🤷‍♂️ Comment choisir son nouveau fournisseur de gaz ? 🤷‍♂️

Si vous constatez des différences entre ces informations, n’hésitez surtout pas à contacter les fournisseurs. Ils pourront expliquer leurs chiffres et au besoin ajuster leur offre. Vous pouvez tout à fait demander une offre actualisée, avant de vous engager sur une offre ferme.

10 jours avant, mettez en place le nouveau contrat

J-10 au plus tard avant l’échéance de votre contrat actuel : ne tardez plus à demander un contrat ferme ! Votre nouveau fournisseur a besoin de plusieurs jours pour effectuer les démarches auprès du gestionnaire de réseau. Attention, vous devez être réactif : la validité de l’offre ferme d'achat de gaz n’est effective que quelques heures. Votre réponse est attendue dans la journée pour valider le nouveau contrat. Enfin, le jour J arrive : le contrat en cours arrive à sa date d’échéance. Dans le cas d’un changement de fournisseur, le nouveau fournisseur gère le rattachement à son périmètre. Une démarche qui n’entraîne pas d’interruption d’approvisionnement. Vous avez tout compris : l’anticipation est la clé pour éviter les mauvaises surprises lors de votre achat de gaz ! Mais elle ne fait pas tout. Une négociation est indispensable pour tirer le maximum de profit de votre nouvelle offre de gaz naturel. Comment vous y prendre ? Réponse dans notre kit de survie !
Enquete_Professionnels_et_gaz_naturel

Participez à l'enquête : les professionnels et le gaz naturel

Prenez 5 minutes pour répondre à nos quelques questions !

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie