4 juillet 2019

Tarifs d’acheminement : mieux comprendre votre facture de gaz

tarris-acheminement-gaz
Une molécule de gaz, c'est un peu comme une gigantesque commode dans un magasin de meubles : c'est une chose de l'acheter, encore faut-il pouvoir la ramener chez soi ! C'est pourquoi les tarifs d'acheminement s'ajoutent au prix de l'énergie sur votre facture de gaz. Comment sont-ils calculés ? À quoi correspondent-ils ? Le maGAZine vous explique tout !

Facture interactive : tout comprendre à votre budget de gaz naturel

À quoi correspondent les tarifs d'acheminement ?

Les tarifs d'acheminement couvrent le coût d'utilisation des réseaux par lesquels le gaz naturel circule jusqu’aux sites raccordés. Ils concernent à la fois les tarifs d’utilisation du réseau de transport (géré par GRTgaz et Teréga) et ceux du réseau de distribution (géré principalement par GRDF mais également par les entreprises locales de distribution), dont le maillage est plus dense et permet d’acheminer le gaz jusqu’au client final.

Comment sont-ils fixés ?

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) fixe les tarifs d’utilisation des réseaux d'acheminement du gaz. Cette grille tarifaire comprend les tarifs ATRT (Accès des tiers aux réseaux de transport), actualisés chaque année au 1er avril, et ATRD (Accès des Tiers aux Réseaux de Distribution), actualisés chaque année au 1er juillet. Pour fixer ces tarifs, la CRE se réfère à une grille de classification des consommateurs. Ces catégories sont définies en fonction des volumes de gaz consommés et de profils de consommation. Logique... et surtout équitable ! GRDF applique plusieurs options tarifaires : T1, T2, T3 ou T4. Ces options dépendent du volume de votre consommation de gaz. À noter qu'une option TP (tarif de proximité) existe également pour les clients qui, bien qu'éligibles à un raccordement direct au réseau de transport, utilisent le réseau de distribution en raison de leur éloignement géographique. Types de tarifs gaz naturel GRDF Enfin, il est important de savoir que les tarifs d'acheminement sont composés d'une part fixe (terme mensuel ou abonnement) et d'une part variable (terme proportionnel). Plus de détails... dès maintenant !

Le terme fixe (aussi appelé abonnement ou terme mensuel d’acheminement)

Pour les consommateurs T1, T2 ou T3, le terme fixe est constitué :
  • d'une part fixe « transport » tarifaire, correspondant au coût d’utilisation des réseaux de transport ainsi que le stockage du gaz en prévision de la période hivernale;
  • d'une part fixe « distribution », calculée en fonction du profil du consommateur, de sa localisation et de sa consommation annuelle de référence (CAR).
La part fixe « transport » est actualisée au 1er avril et la part fixe « distribution » au 1er juillet de chaque année.

Téléchargez votre calendrier des actualisations

Pour les consommateurs T4 ou directement rattachés au réseau de transport, le terme fixe se compose de deux éléments :
  • un abonnement « transport » propre à chacun ;
  • le terme de capacité journalière de livraison (CJL) souscrit par le client et correspondant à la quantité de gaz maximale que celui-ci est autorisé à prélever quotidiennement.

Capacité journalière annualisée : qu’est-ce que la CJA

Le terme proportionnel (ou terme variable d’acheminement)

Le terme proportionnel s'applique aux sites reliés au réseau de distribution. Sa valeur dépend du volume de gaz consommés et est fonction du tarif appliqué (T1, T2, T3 ou T4). Exprimée en €/Mwh, elle est réévalué au 1er juillet de chaque année.

Malgré son apparente complexité, le système des tarifs d'acheminement est tout sauf... une usine à gaz ! Vous souhaitez aller plus loin dans votre connaissance du secteur de l'énergie et suivre au plus près son actualité ? Nous avons créé pour vous une newsletter mensuelle ne contenant que l'essentiel ! Ne passez pas à côté de l'immanquable !

Image à la Une : Pixabay - LoggaWiggler

Prix du gaz historiquement bas

Que penser du prix indexé dans ce contexte ?

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie