6 mai 2019

Pourquoi le prix du gaz naturel évolue-t-il ?

Le prix du gaz naturel est défini par le marché, c’est-à-dire par une confrontation perpétuelle entre l'offre et la demande. Le prix du gaz augmente lorsque la demande en gaz dépasse l’offre disponible et les prix diminuent lorsque la demande en gaz est inférieure à l’offre.  Cela étant dit, il est intéressant de regarder quels sont les facteurs impactant l’offre et la demande de gaz naturel. Nous avons décidé d’en retenir 7.

1) Le prix du pétrole

Le prix du gaz est traditionnellement lié à celui du pétrole. Historiquement, le gaz était extrait des mêmes gisements que le pétrole. Et si ce n’est plus forcément le cas aujourd’hui, on observe encore une corrélation entre les deux. Le prix du baril de Brent est donc un indicateur couramment utilisé afin de comprendre les évolutions du prix du gaz naturel.

2) Les températures extérieures

Lors d’une vague de froid, des millions de foyers et sites professionnels connectés au réseau vont se retrouver à consommer plus de gaz naturel que prévu afin de pouvoir chauffer convenablement. L’augmentation de la consommation en gaz naturel va pousser les prix à la hausse.

3) La consommation d’électricité

Lorsque la consommation électrique augmente, des centrales à gaz peuvent être activées rapidement afin de répondre à la demande en électricité. Ainsi, la demande de gaz augmente et le prix subit une pression à la hausse. On peut retrouver ce genre de situations au cours d’une vague de canicule ou lors d’une importante vague de froid.

4) La quantité de gaz disponible

S'il n’est pas visible à l’oeil nu, le gaz n’en est pas moins un élément physique à acheminer jusqu’au consommateur… Pleins de choses peuvent venir interrompre cette superbe machine allant des champs de production en mer du Nord ou de Russie jusqu'à votre chaudière. Qu’il s’agisse d’un problème de production, de livraison, de maintenance… Les problèmes potentiels pouvant jouer sur la quantité de gaz disponible sont nombreux. S'il devient plus difficile d’acheminer du gaz, l’offre de gaz peut en pâtir et il en résulte une augmentation du prix.

5) Le taux de change Euro/Dollars

Afin de comprendre comment le taux de change Euro/Dollars peut impacter le gaz sur le marché français, il faut savoir une ou deux choses Le pétrole et le charbon s’achètent en dollars. Le gaz sur le marché français s’achète en euros. Une évolution du taux de change renforçant l’euro réduit le coût d’achat de pétrole et de charbon pour les européens. Le gaz devient alors une alternative moins intéressante et son prix diminue.

6) La situation macroéconomique mondiale

La croissance importante de certains pays est susceptible d’augmenter fortement la demande en gaz naturel au niveau mondial. C’est le cas de la Chine actuellement, dont l’économie repose essentiellement sur le charbon et amorce un basculement progressif vers le gaz naturel.

7) Le CO2

En Europe, lorsque vous exercez une activité polluante vous êtes soumis à des quotas. Si vous souhaitez polluer d’avantage, vous allez devoir en passer par l’achat de quotas supplémentaires sur le marché du CO2. Quand le prix du CO2 est élevé, les centrales à charbon (très polluantes) deviennent moins rentables que les centrales à gaz (qui polluent entre 30% et 50% de moins). Du coup, les centrales électriques fonctionnant au gaz naturel sont activées et la demande en gaz augmente… Tous ces facteurs pouvant impacter sur l’offre et la demande de gaz naturel sont appelés “drivers”. Ils ne constituent en aucun cas un moyen infaillible de prévoir les évolutions du prix du gaz naturel sur les marchés mais ils permettent d’en comprendre les évolutions dans les grandes lignes. Une fois par semaine, le prix du gaz est suivi par le MaGAZine et Gazprom Energy via sa newsletter La Weekly. N’hésitez pas à vous abonner pour suivre et comprendre l’évolution du prix du gaz semaine après semaine et apprenez à acheter au bon moment !

Prix du gaz historiquement bas

Que penser du prix indexé dans ce contexte ?

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie