5 avril 2019

Fournisseurs de gaz alternatifs en France : la CRE dresse le bilan

fournisseurs alternatifs de gaz naturel
À partir des années 2000, le marché du gaz, tout comme celui de l'électricité, s’est progressivement ouvert à la concurrence en Europe. L’objectif : passer de plusieurs grands marchés nationaux à un unique marché européen. Des fournisseurs alternatifs ont ainsi pu se positionner sur le marché du gaz en France. Mais quelle place occupent-ils aujourd’hui ? La Commission de régulation de l'énergie (CRE) fait le point.

Ouverture du marché aux fournisseurs alternatifs de gaz : pourquoi ?

Depuis juillet 2007, tous les profils de consommateurs de gaz – qu’ils soient des professionnels ou des particuliers – peuvent choisir librement leur fournisseur et les contrats les mieux adaptés à leurs besoins. Une ouverture de marché qui a permis de dynamiser un secteur qui comptait alors un faible nombre d’acteurs. Conséquence : des contrats d'approvisionnement en gaz plus transparents, compétitifs et flexibles. La libéralisation du marché du gaz a entraîné :
  • une séparation salutaire entre la fourniture de gaz et la gestion des réseaux de transport et de distribution associés, garantissant un accès au réseau à tous les fournisseurs désireux de participer au marché ;
  • une mise en concurrence qui a entraîné un baisse des prix, une diversification des offres et des services ainsi qu’un assouplissement des contrats.

🔎 L’ouverture du marché du gaz naturel, qu’est-ce que c’est ? 🔍

Des fournisseurs alternatifs de gaz en plein essor

Depuis l’ouverture du marché du gaz, les fournisseurs alternatifs de gaz séduisent de plus en plus de consommateurs. Mais qui sont-ils exactement ?

Marché du gaz : des acteurs toujours plus nombreux

En France, les fournisseurs historiques de gaz sont Engie (ex-GDF Suez), ES Énergies et Gaz de Bordeaux. À ces fournisseurs historiques majeurs, s'ajoutent les ELD (ou entreprises locales de distribution) couvrant 5 % de la surface du territoire. Aujourd'hui, en plus de ces fournisseurs historiques, on recense 20 à 30 fournisseurs alternatifs de gaz tels que Gazprom Energy. Ces derniers misent sur des offres de marché qui leur permettent d’être rentables tout en proposant des prix plus bas, mais également une diversification des offres pour coller davantage aux attentes des consommateurs (offres vertes, optimisation des achats…).

Une ouverture du marché du gaz réussie

En 2013, les fournisseurs alternatifs avaient déjà refait une partie de leur retard sur les fournisseurs historiques avec 1,6 millions de sites livrés contre 9,7 millions. Et les années qui ont suivi ont vu l'écart se réduire davantage : [caption id="attachment_9428" align="aligncenter" width="1024"]fournisseurs alternatifs de gaz Nombre de sites livrés par les fournisseurs historiques VS les fournisseurs alternatifs[/caption] En 2018, les fournisseurs alternatifs fournissaient 30 % des sites disponibles sur le territoire français, alors qu’ils n’étaient en charge que de 14 % des sites en 2013.

Le marché BtoB plus porteur ?

[caption id="attachment_9430" align="aligncenter" width="1024"]fournisseurs alternatifs de gaz naturel Nombre de sites livrés par les fournisseurs historiques VS les fournisseurs alternatifs (BtoB seulement)[/caption] Si les fournisseurs historiques perdent du terrain au global, il y a un domaine où ce recul est encore plus net : le marché des professionnels et des collectivités. En effet, l’engouement pour les fournisseurs alternatifs a été encore plus important en BtoB. L’écart s’est réduit au point qu’il n’est désormais plus exclu, dans les années qui viennent, de voir les fournisseurs alternatifs dépasser les historiques sur ce segment. Pour preuve, depuis 2015, les fournisseurs alternatifs se trouvent devant les fournisseurs historiques en termes de volumes de gaz livrés. [caption id="attachment_9431" align="aligncenter" width="1024"]fournisseurs alternatifs de gaz naturel Volume de gaz livré (en TWh)[/caption] En 2019, la tendance devrait se poursuivre en dépit d’un éventuel ralentissement de la progression des fournisseurs alternatifs. L’étude de la CRE démontre que la libéralisation du marché du gaz a élargi la liberté d’action des consommateurs, en mesure désormais de choisir un opérateur en adéquation avec leurs besoins. Quitte à se détourner des fournisseurs historiques au profit d’un acteur alternatif. Du mal à faire votre choix ? Voici quelques conseils pour vous accompagner !
Enquete_Professionnels_et_gaz_naturel

Participez à l'enquête : les professionnels et le gaz naturel

Prenez 5 minutes pour répondre à nos quelques questions !

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie