12 février 2019

Le marché du gaz en janvier 2019

marché du gaz naturel
Comme chaque mois, le maGAZine vous propose son analyse technique du marché du gaz naturel du mois précédent. Inscrivez-vous à notre newsletter pour être certain de n’en louper aucune !

Le marché du gaz naturel en janvier 2019

marché du gaz naturel marché du gaz naturel marché du gaz naturel

Pour commencer l'année, le prix du gaz a globalement profité de la baisse du charbon et du CO2. En semaines 1 et 2, la baisse de risque d'un hiver froid a en effet joué sur les cours. Les prix à court et moyen terme ont été majoritairement à la une baisse tandis que ceux sur le long terme ont pâti de l'influence de l'annonce d'une hausse de pétrole.

En semaine 3, la baisse du mercure a fait augmenter les prix sur le court terme. Pour finir le mois, en semaine 4 et 5, sur le moyen et long terme, une petite correction à la baisse est survenue compte tenu des températures plus froides. Les prix court et moyen terme ont quant à eux pleinement profité de la baisse combinée du charbon et du CO2. Tandis que sur le long terme, la baisse aura été plus modérée.

📈 Gaz naturel : quelles évolutions pour votre facture en janvier 2019 ? 📉

Certains drivers du prix du gaz

marché du gaz naturel

Le prix du pétrole

Le pétrole a d’abord chuté à 51 $/baril, son plus bas depuis 18 mois, après une prévision de demande à la baisse et des stocks américains en hausse. Puis, en semaines 1 et 2, il est remonté à 60 $/baril. Deux raisons : la confiance des investisseurs pétroliers dans la résolution de l'impasse commerciale sino-américaine et la réduction de l'offre par l'OPEP à 400 000 barils par jour en décembre. En semaines 3 et 4, le brent s’est stabilisé entre 61 et 63 $, tiraillé entre la confirmation d'un ralentissement de la croissance chinoise et les baisses de production de l'OPEP et ses alliés. Pour clôturer le mois, une légère baisse puis une hausse ont été observées après de nouvelles sanctions américaines à l'égard de la compagnie pétrolière vénézuélienne.

🛢 Qu’est-ce que le Brent ? 🛢

Le taux de change EUR / USD

marché du gaz naturel La parité euro / dollar a connu un mois de janvier mouvementé, mais le résultat au global a demeuré minime. La hausse enregistrée de la parité aura été de 0,9 %, la faisant passer de 1,14 à 1,15. Dès le début du mois, le dollar a souffert de la remise en cause d'une réforme fiscale et d'une dérégulation financière, pour finalement revenir à son niveau initial de 1,14 €/$. En semaine 2, même châtiment : le billet vert souffre du conflit commercial sino-américain, du shutdown et des tractations autour du Brexit. En semaines 3 et 4, la parité diminue du fait de la faible croissance allemande et de la valeur refuge du dollar dans un contexte pauvre en actualité. Enfin, en semaine 5, la parité est remontée sous l'influence de la monnaie unique et de la déception de la politique de la FED.

🔎 Tous les drivers du prix du gaz naturel résumés en infographie 🔍

marché du gaz naturel

Les températures

Comme lors du mois de décembre, la première semaine de janvier 2019 affiche des températures oscillant autour des normales de saison. En semaines 2 et 3, le mercure passe sous la barre des normales pour revenir légèrement au-dessus en semaine 4. En fin de mois, les températures sont conformes aux attentes : en dessous des normales.

🌡 Pourquoi températures et prix du gaz naturel sont-ils liés ? 🌡

Les émissions de CO2

marché du gaz naturel La valeur de la tonne de CO2 a chuté de 10 % en ce premier mois de l’année. Dès la fin de 2018, les prix étaient remontés à près de 25 €/t en anticipation de la mise en œuvre du mécanisme de stabilité au 1er janvier 2019. Mais le 3 janvier, une baisse de 8 % est enregistrée après des enchères aboutissant à des prix inférieurs au marché. En semaine 2, la stabilisation atteint les 22 €/t, traduisant la fin des ventes massives. En semaine 3, la tonne de gaz carbonique culmine à 25 €, sur fond d'incertitudes autour du Brexit, du retour du froid et de l’accalmie allemande sur les discussions de sortie du charbon. Une hausse de courte durée : en semaines 4 et 5, le froid et la confirmation de sortie du charbon en 2038 auront raison du prix du CO2.

💨 CO2 : petit nouveau dans l’analyse technique du marché du gaz naturel 💨

Passionné d’énergie, vous souhaitez tout savoir sur les évolutions du marché du gaz naturel ? Suivez l’actualité des marchés de l’énergie en vous inscrivant à la Weekly !

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie