12 décembre 2018

Marché du gaz : l’analyse technique de novembre 2018

prix du gaz naturel marché du gaz naturel
Comme chaque mois, le maGAZine vous propose son analyse technique du marché du mois précédent. Inscrivez-vous à notre newsletter pour être certain de n’en louper aucune !

Le marché du gaz en novembre 2018

marché prix du gaz naturel novembre 2018 marché prix du gaz naturel novembre 2018 marché prix du gaz naturel novembre 2018
Le marché du gaz est marqué en ce mois de novembre par son entrée dans l'hiver gazier et une grande variation des prix. En semaine 45, sur le moyen-long terme, la remontée du CO2 a effacé les pertes sur le charbon. Sur le court terme, les prévisions de températures révisées à la baisse ont stoppé le mouvement baissier. Dès la semaine 46, le principal driver des prix de l'électricité et du gaz n’est autre que la météo. Avec des prévisions annonçant des températures en-dessous des normales de saison, les prix du gaz ont augmenté. Puis, avec la révision de ces prévisions en semaine 47, les prix du gaz naturel sont restés constants, avec une légère hausse entre le 13 et le 15 novembre correspondant au pic de froid. En semaine 48, le prix spot a légèrement baissé. En cause, une réduction du risque de problèmes d'approvisionnement sur l'hiver et une légère hausse des prix sur le moyen et long terme, imitant les évolutions sur le charbon et le CO2.

🌍 Mix énergétique mondial : le pétrole détrôné par le gaz naturel dès 2026 🌍

Certains drivers du prix du gaz naturel

Le prix du pétrole

marché prix du gaz naturel novembre 2018 Novembre 2018 est synonyme de dégringolade progressive pour le cours du pétrole, qui a perdu 22 % de sa valeur en passant de 76 à 59 $/baril. En semaine 45, il connaît une production record et qui engendre une hausse des stocks des États-Unis. Sans oublier la révision plus pacifiste des sanctions américaines contre le pétrole iranien. Le tout, avant d’atteindre son plus bas depuis mars 2018 en semaine 46, avoisinant les 65 $/baril. En semaine 47, il dégringole pour flirter avec un cours proche de celui de la fin d'octobre 2017. Les raisons ? Une production supérieure à la demande et des prévisions de croissance de la demande plutôt faibles. Enfin, il termine le mois par une stagnation, autour de 59 $/baril, causée par l'attente du G20 et de la réunion de l'OPEP de décembre.

🔎 Vers une OPEP du gaz naturel ? 🔍

Le taux de change EUR/USD

marché prix du gaz naturel novembre 2018 En semaine 45, le dollar a souffert de la remise en cause d'une réforme fiscale et d'une dérégulation financière de grande ampleur, avant de revenir proche du niveau de début de semaine, soit 1,14 €/$. La semaine suivante, c'est l'euro qui reprend le dessus grâce aux nouvelles positives sur le Brexit. En semaine 47, la parité euro/dollar reste calme pour finir en baisse le vendredi, après la confirmation du ralentissement de l'économie européenne. Enfin, pour finir ce mois de novembre, le dollar est tiré vers le haut par une perspective d’augmentation des taux de la FED, alors que l'euro profite des espoirs d’embellies sur la situation budgétaire de Rome. Finalement, la paire de devises finit à l’équilibre à 1,133 $.

📈 Tous les drivers du prix du gaz naturel résumés en infographie 📉

Les températures

marché prix du gaz naturel novembre 2018 Ce dernier mois d'automne est marqué par un pic de froid du 18 au 22 novembre qui n’aura pas empêché les températures moyennes de demeurer supérieures aux valeurs saisonnières. L’automne 2018 sera au global marqué par des températures supérieures de 1 °C à la normale. En semaines 47 et 48, une révision à la hausse des prévisions pour début décembre est annoncée. Le mois de novembre se termine donc avec des températures plus chaudes que prévu. L’atteinte des normales de saison devra attendre début décembre.

🌡 Pourquoi températures et prix du gaz naturel sont-ils liés ? 🌡

Les émissions de CO2

marché prix du gaz naturel novembre 2018Poursuivant son mouvement de la fin octobre, le CO2 a grimpé pour retrouver le niveau qui était sien en deuxième quinzaine d'octobre, soit autour de 19-20 €/t. En semaine 46, il repasse même brièvement au-dessus de la barre des 20 €/t pour finir par se positionner juste en-dessous. Le marché semble influencé par plusieurs événements : En semaine 47, un mouvement spéculatif déclenché par une forte enchère lui permet de dépasser de nouveau la barre des 20 €/t. En dernière semaine du mois de novembre, la valeur oscille. Elle commence par baisser du fait d’enchères calmes, avant de remonter au-dessus de 20 €/t en suivant le prix en hausse des énergies.

💨 CO2 : petit nouveau dans l’analyse technique du marché du gaz 💨

Passionné d’énergie, vous souhaitez tout savoir sur les évolutions du marché du gaz naturel ? Suivez l’actualité des marchés de l’énergie en vous inscrivant à la Weekly !

Prix du gaz historiquement bas

Que penser du prix indexé dans ce contexte ?

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie