24 octobre 2018

Vers des smart copropriétés grâce aux technologies connectées

Smart Home objets connectés copropriétés
Domotique, objets connectés, capteurs et compteurs intelligents... Une multitude de solutions connectées peuvent désormais intégrer les copropriétés. Comment mettre à profit ces technologies pour optimiser les consommations d'énergie dans les parties communes et les logements individuels ? Focus sur la tendance Smart building.

Des parties communes moins énergivores

Pour passer franchir le pas du Smart building, il est possible d’intégrer des solutions actives et passives de gestion énergétique à vos copropriétés. Par exemple, une gestion technique du bâtiment (GTB) ou une gestion technique centralisée (GTC). Avec ces solutions énergétiques connectées, la consommation de l'immeuble, nouveau ou ancien, sera optimisée et plus responsable. Dans les parties communes, les détecteurs de présence permettent l'éclairage des lieux (parking, couloirs, escaliers...) en fonction du déplacement d'une personne. Autre innovation : les capteurs de lumière du jour, qui s'adaptent à l'intensité lumineuse naturelle pour éclairer certaines parties de bâtiments avec des ouvertures sur l’extérieur.

💰 [Copropriété] Optimiser ses dépenses en chauffage grâce aux DJU 💰

Des factures plus justes

Pour plus d’équité entre copropriétaires au niveau de la consommation énergétique, les répartiteurs de frais de chauffage (RFC) sont la solution la plus adaptée. Cet ensemble de boîtiers électroniques couplés à des sondes et installés sur chaque radiateur individuel permet de déterminer précisément la consommation de chauffage de chaque logement. Ils sont d'ailleurs obligatoires depuis la loi de transition énergétique du 31 décembre 2017.

🌡 Individualisation des frais de chauffage : quelles obligations pour les copropriétés ? 🌡

Du côté du gaz et de l'eau, les compteurs intelligents connectés permettent de suivre, en temps réel, sa consommation. Les bénéfices sont doubles : d'une part, ils incitent à faire des économies d'énergie, et d'autre part, ils apaisent les relations entre copropriétaires en rendant compte de la consommation réelle de chaque logement.

Des objets connectés pour être au plus proche de ses besoins énergétiques

Grâce aux objets connectés, la consommation d’énergie ou d'eau devient plus astucieuse et donc plus économique. Pour réduire jusqu'à 37 % ses dépenses de chauffage, opter pour un thermostat connecté est vivement recommandé. Il est ainsi possible de piloter son chauffage depuis son smartphone et d'ajuster la température de son logement en fonction de ses habitudes et de la température extérieure. Côté éclairage, votre mobile peut envoyer des instructions aux ampoules connectées pour qu'elles ajustent leur luminosité, mais également aux interrupteurs pour qu'ils s'allument ou s'éteignent. Enfin, dans la salle de bains, le pommeau de douche new gen réduit la consommation d'eau de 25 % grâce à un changement de couleur signalant un débit d'eau trop important.

🔐 Quelle cybersécurité pour la Smart energy ? 🔐

En pleine évolution, les technologies et les objets connectés pour les copropriétés n’en sont qu’à leur commencement. Pour optimiser les dépenses énergétiques de l’ensemble de votre copropriété tout en offrant confort et sécurité aux habitants, consultez les conseils de l’équipe du maGAZine !

Source image à la Une : Fotolia – AA+W

Enquete_Professionnels_et_gaz_naturel

Participez à l'enquête : les professionnels et le gaz naturel

Prenez 5 minutes pour répondre à nos quelques questions !

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie