10 octobre 2018

Marché du gaz naturel : l’analyse technique de septembre 2018

prix du gaz naturel marché du gaz naturel
Comme chaque mois, le maGAZine vous propose son analyse technique du marché du gaz naturel du mois précédent. Inscrivez-vous à notre newsletter pour être certain de n’en louper aucune !

Le marché du gaz naturel en septembre 2018

Septembre débute comme août a terminé, avec des prix du gaz qui augmentent. Le spot et le month-ahead sont tirés vers le haut par trois facteurs majeurs :
  • l'apport faible de GNL en Europe ;
  • les injections massives en prévision d'un mois d'octobre froid ;
  • le driver CO2 qui bat des records.
En semaines 37 et 38, le gaz utilisé pour la production d'électricité suit les mouvements du couple charbon / CO2 et conserve son avantage d’un point de vue environnemental. Les prix court terme continuent d’augmenter pour booster l’approvisionnement européen en GNL. En semaine 39, la conjonction de la nouvelle année gazière et du passage en hiver gazier provoque une diminution des prix du gaz. Ici, la hausse de la production renouvelable a favorisé un retour des prix du gaz vers ses fondamentaux européens.

💰La place de marché unique en France, c’est pour bientôt !💰

Certains drivers du prix du gaz

Le prix du pétrole

La courbe du brent est très volatile avec une tendance haussière : le baril passe de 78 $ à 82,6 $. En semaine 36, il diminue suite aux dégâts moins importants que prévus de la tempête tropicale Gordon sur le sol américain et de l'annonce faite par l'Arabie Saoudite d'une baisse de prix envers l'Asie suite aux sanctions américaines contre l'Iran. En semaine 37, le Brent tend à baisser par les effets combinés de :
  • la baisse de la demande chinoise ;
  • de stocks américains annoncés en hausse ;
  • du cours du dollars haut et de la crise financière turque.
Après le calme de la semaine 38, le Brent subit une hausse portée par la conviction des marchés que les sanctions américaines contre l'Iran vont réduire l'offre de pétrole et que l'OPEP n'augmentera pas assez sa production pour la compenser.

⛽️Pourquoi parle t-on de Brent dans le gaz naturel ?⛽️

Le taux de change EUR/USD

Après le point d'équilibre de la première semaine, les semaines 37 et 38 voient la parité euro/dollar grimper. Plusieurs causes sont responsables de cette hausse :
  • l’annonce de la conclusion de l'accord pour le Brexit ;
  • une consommation et production américaine en baisse ;
  • annonce de Mario Draghi que l'inflation dans la zone euro sera à la hausse d'ici la fin de l'année et que le budget italien n'aurait pas de risques pour les autres pays de l’UE ;
  • l’application des droits de douane entre les US et la Chine sur 200 milliards de dollars d'exportations.
En semaine 39, la parité €/$ perd ses gains des deux semaines précédentes compte tenu des craintes relatives aux objectifs de déficit budgétaire affichés par le gouvernement italien.

Les températures

L'automne est arrivé : les températures sont passées, en moyenne, de 17°C en début de mois à 12°C en fin de mois tout en restant la majeure partie du temps au-dessus des normales de saisons.

🌡Pourquoi températures et prix du gaz sont-ils liés ?🌡

Les émissions de CO2

Dès la première semaine de septembre, le driver CO2 a franchit un nouveau record, jamais atteint depuis plus de 10 ans, en dépassant les 25 €/t. Le marché est tiré par les acheteurs actifs et des vendeurs encore dans l'attente. En semaine 37, c'est la douche froide pour le CO2 du fait de la prise de profit des traders. En semaine 38, on assiste à une “phase de récupération” et une valeur avoisinant les 22 €/t suite aux échecs des enchères. En fin de mois, le CO2 se stabilise entre 20 et 22 €/t, influencé sensiblement par le résultat des enchères.

📈Tous les drivers du prix du gaz résumés en infographie📉

Passionné d’énergie, vous souhaitez tout savoir sur les évolutions du marché du gaz naturel ? Suivez l’actualité des marchés de l’énergie en vous inscrivant à la Weekly !
Enquete_Professionnels_et_gaz_naturel

Participez à l'enquête : les professionnels et le gaz naturel

Prenez 5 minutes pour répondre à nos quelques questions !

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie