23 octobre 2018

Changement d’heure : une bonne nouvelle pour votre facture de gaz naturel ?

fin du changement d'heure facture gaz naturel
Le changement d'heure approche ! Dans la nuit du dimanche 28 octobre, il ne sera pas 3 mais 2 heures. Ce cru 2018 du changement d'heure a une saveur toute particulière puisque cet été, 84 % des 4,6 millions de participants à un sondage européen se sont prononcés en faveur de son arrêt. On vous dit tout sur le changement d'heure : synchronisation !

Changement d'heure : adapter son rythme de vie à l'ensoleillement

Trois ans après le premier choc pétrolier, en 1976, le changement d'heure est instauré en France pour réaliser des économies sur l'éclairage. Dès 1980, tous les pays de l'UE adoptent cette astuce imaginée déjà deux siècles plus tôt. En été, en avançant d’une heure, on réalise une économie d'énergie en profitant de la lumière naturelle une heure de plus. Mais, si le soleil se couche plus tard, il se lève également plus tard. Ce système fonctionne donc correctement si les économies d’énergie du crépuscule ne sont pas contrebalancées par une surconsommation d’énergie dès l'aube. Pour le passage à l’hiver (et également à l’hiver gazier), où l'on recule d'une heure, le principe est le même : mettre en phase l’activité journalière avec les heures d'ensoleillement pour diminuer le recours à la lumière artificielle.

🕣 [En détails] Pourquoi le changement d’heure ? 🕣

-71 % d’économies d’énergie en 10 ans

Avec la démocratisation des ampoules basse consommation, les économies d'énergie attribuables au changement d'heure ont fondu comme neige au soleil. Selon l'ADEME, 1 200 GWh par an étaient économisés grâce à ce mécanisme en 1996, contre seulement 351 GWh en 2016. En 10 ans, l'argument principal des défenseurs du changement d'heure, à savoir les économies d'énergie, a donc chuté de 71 %. D'autres facteurs viennent remettre en cause la légitimité de ce changement, parmi lesquels la diminution de la qualité du sommeil (désynchronisation de l'horloge biologique) et l’augmentation d'accidents de la route. Dès 2016, certains pays ont ainsi mis fin au changement d'heure : la Chine, la Turquie et l’Argentine. Après la consultation publique en faveur de la fin du changement d'heure biannuel, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a affirmé la fin du mécanisme. Chaque État membre doit désormais choisir l'heure de référence sur laquelle se positionner, avec un dernier changement obligatoire le 31 mars 2019 pour l'heure d'été et le 27 octobre 2019 pour ceux ayant choisi l'heure d'hiver.

🌡 Températures à la baisse en hiver : quel impact sur le prix du gaz ? 🌡

En attendant de savoir si les Français choisiront l'heure d'été ou l'heure d'hiver, n'oubliez pas de remonter vos montres le 28 octobre ! Besoin d’optimiser vos habitudes de consommation ? Contactez les équipes du maGAZine.
 

Source image à la Une : Unsplash – Fabrizio Verecchia

Enquete_Professionnels_et_gaz_naturel

Participez à l'enquête : les professionnels et le gaz naturel

Prenez 5 minutes pour répondre à nos quelques questions !

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie