29 juin 2018

Tour de France des énergies, épisode 1 : la Bretagne

ressources énergétiques
Un nouveau rendez-vous est au programme sur le maGAZine : le Tour de France des énergies ! Pour comprendre et analyser les disparités de production et consommation à échelle nationale, une série d'articles vous rendra compte des usages régionaux des différentes ressources énergétiques (gaz naturel, électricité et énergies renouvelables). Première étape : la Bretagne. Suivez le guide !

Gaz naturel

En Bretagne, le gaz naturel est la troisième ressource énergétique consommée, après le pétrole et l'électricité. Il représentait 17 % de l'énergie totale consommée en 2015. En 2016, la Bretagne a consommé l'équivalent de 15,1 TWh en gaz naturel, avec une répartition quasi-équivalente dans le résidentiel, le secteur tertiaire et l'industrie. Les modes de transport du gaz se répartissent assez équitablement dans la région, avec 55 % des approvisionnements arrivant par gazoducs enfouis et 45 % par transport maritime.

🌊 Gaz naturel liquéfié : une aubaine pour le transport maritime 🌊

 

Focus : la Bretagne, terre agricole

La Bretagne est la première région française en termes de gaz naturel à usage agricole, avec une consommation de 520 GWh. En deuxième place, on retrouve la région PACA avec 378 GWh, puis la Nouvelle-Aquitaine avec 256 GWh.
 

Électricité

Après le pétrole, l’électricité est la deuxième ressource énergétique la plus consommée en Bretagne. En 2015, elle représentait 25 % du mix énergétique régional. Depuis 2010, 21 TWh d’électricité sont consommés chaque année en moyenne, et répartis comme suit :
  • 11 TWh par les professionnels et particuliers ;
  • 9 TWh par les PME/PMI ;
  • 1 TWh par les grandes industries (métallurgie, transports ferroviaires et papier/carton).
 

Focus : l’électricité en explosion

Entre 2006 et 2015, la consommation d'électricité en Bretagne a augmenté de 12 % contre seulement 3,3 % dans tout l'Hexagone. Ce contraste s'explique par la forte croissance démographique de la région, puisque la population a augmenté de 200 000 habitants durant cette période.
  En 2015 et 2016, la région a produit 15 % de l'électricité qu'elle a consommée. Cette dépendance vis-à-vis du reste du réseau a provoqué des risques de coupure lors des dernières vagues de froid. Pour y remédier, un projet d’interconnexion baptisé « Celtic Interconnector » entre les côtes bretonnes et irlandaises est actuellement étudié. Un bon point à noter : le parc de production électrique breton possède une capacité de 2160 MWh, dont 63 % sont issus de sources renouvelables. C’est donc une 2e place sur le podium français des régions ayant la plus importante part de ressources énergétiques renouvelables dans leur parc électrique !

💡 Quel mix électrique pour la France en 2050 ? Faites votre répartition ! 💡

Énergies renouvelables

L’énergie renouvelable produite en Bretagne se matérialise en chaleur ou combustibles dans 75 % des cas, et en électricité à 25 %. Fait rare : en 2016, la production de ressources énergétiques renouvelables bretonne dépassait les 7 TWh, soit 83 % de l’énergie totale produite dans la région.

🌱 Gaz renouvelable : une France autonome en 2050 ? 🌱

Pour autant, les énergies renouvelables produites ne couvrent que 9,6 % de la consommation finale locale, soit 5 points de moins que dans le reste du pays. Néanmoins, les filières renouvelables couvrent 12 % de la consommation électrique en Bretagne, dont :
  • 7,7 % grâce à l'éolien ;
  • 2,5 % via l'hydraulique et les énergies marines ;
  • 1 % avec les bioénergies ;
  • 0,9 % grâce au solaire.
En 2016, la production d'énergie renouvelable thermique était constituée de :
  • 4 500 GWh obtenus à partir de bois (bûches et chaufferie) ;
  • 296 GWh liés à la filière biogaz, avec pas moins de 60 unités de méthanisation (dont 47 pour la seule filière agricole) ;
  • 14 GWh d’énergie solaire en photovoltaïque et thermique, obtenus grâce à 6 500 installations.
 

Focus : l’éolien a le vent en poupe

Grâce à des conditions de vent favorables qui font tourner les 160 parcs bretons à plein régime, l'éolien représente 47 % de la production électrique de la région. Il est suivi par l'hydraulique, le solaire et les bioénergies. En projet : le parc éolien offshore de la Baie de Saint-Brieuc, qui augmentera la capacité de la région de 500 MW d'ici 2023.

🌬️ Le b.a.-ba de l’éolien 🌬️

Vous savez désormais tout sur les ressources énergétiques bretonnes. À très vite pour une nouvelle analyse régionale ! D'ici là, faites escale dans les régions déjà visitées par le maGAZine !
📍 Étape 2 : les Hauts-de-France Étape 3 : Auvergne-Rhône-Alpes

Source : Observatoire de l’énergie et des gaz à effet de serre en Bretagne - chiffres clés 2015-2016, version corrigée du 4 janvier 2018

 

Image à la Une : Pxhere - Domaine Public

Prix du gaz historiquement bas

Que penser du prix indexé dans ce contexte ?

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie