5 février 2018

B.A.-BA : l’Agence internationale de l’énergie

Agence internationale de l'énergie - international energy agency
Fondée il y a près de 45 ans par l'OCDE, dans un contexte marqué par la crise au Moyen-Orient et ses répercussions économiques gigantesques, l'Agence internationale de l'énergie est un acteur incontournable du secteur énergétique. Elle publie de nombreux rapports, dont le célèbre Energy Technology Perspectives, qui permet de dégager des tendances à moyen terme sur les marchés du gaz naturel, du charbon et du pétrole. Retour sur son histoire et ses missions.

Une agence née du premier choc pétrolier

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) est née en 1974, après le premier choc pétrolier. Celui-ci a eu d'importantes conséquences sur l'économie mondiale : on estime que ses effets (abandon des accords de Bretton-Woods, forte dévalorisation du dollar et chute du cours de l'or noir) se sont fait sentir jusqu'en 1978… un an à peine avant le second choc pétrolier ! Dans ce contexte difficile, l’AIE s’est ainsi donné pour mission première d'assurer la sécurité des approvisionnements énergétiques, afin de soutenir la croissance économique. Aujourd'hui, elle s’oriente vers une coordination des politiques énergétiques des différents pays membres. Objectif : contribuer à la protection de l'environnement et à la prise de conscience du changement climatique, ainsi qu’accompagner des réformes sur les marchés énergétiques.

La sécurité de l’approvisionnement en gaz naturel en hiver

Agence internationale de l’énergie : 29 pays membres dont la France

L'AIE est intégrée à l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), dont elle constitue une agence indépendante. Elle compte actuellement 29 pays membres, parmi lesquels la France, l'Allemagne, les États-Unis, l'Italie, le Royaume-Uni, la Suisse ou encore l'Espagne, le Canada et l'Australie. Ce sont, de fait, tous les membres de l'OCDE, à l'exception de la Slovénie, de l'Islande, du Chili, du Mexique et d'Israël.

Quelle politique énergétique pour les États-Unis ?

Des publications de référence dans le monde de l'énergie…

La force de l'AIE, ce sont ses publications, attendues par l'ensemble des acteurs du secteur de l'énergie. La plus importante est sans doute le World Energy Outlook – à ne pas confondre avec le World Oil Outlook de l’OPEP –, qui établit tous les ans des prévisions énergétiques pour les années à venir. Ce rapport émet ainsi à chaque édition des scénarios plausibles : ce qu'il se passerait si rien ne changeait, comparé à ce qu'il pourrait se passer avec certains ajustements. Citons également les rapports Energy Technology Perspectives, qui s'intéressent à l'avenir à moyen terme des marchés du pétrole, du gaz naturel, du charbon et des énergies renouvelables.

… et une application mobile

Les statistiques de l'AIE vous intéressent ? Sachez que vous pouvez les retrouver dans une application mobile gratuite. Elle permet de consulter des données sur l'approvisionnement, les transformations et consommations de toutes les principales sources d'énergie pour les principales régions du monde (plus de 130 pays et régions intégrés). On y trouve ainsi :
  • les indicateurs énergétiques
  • les bilans énergétiques
  • les prix
  • les émissions de CO2
  • les prévisions énergétiques…
Avec ses analyses complètes, publiées tous les ans et/ou tous les trimestres, l'Agence internationale de l'énergie est une ressource à intégrer de toute urgence à votre veille de passionné de l'énergie ! Vous voulez connaître l’actualité hebdomadaire des marchés de l’énergie ? Inscrivez-vous à la Weekly !
Enquete_Professionnels_et_gaz_naturel

Participez à l'enquête : les professionnels et le gaz naturel

Prenez 5 minutes pour répondre à nos quelques questions !

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie