2 janvier 2018

Une explosion en Autriche entraîne une hausse brutale des prix à court terme

prix du gaz explosion autriche
Mardi 12 décembre au matin, une explosion a eu lieu sur le terminal gazier de Baumgarten, en Autriche. Ce terminal est un important point de passage du gaz russe vers l’Europe de l’Ouest. L'incertitude sur les livraisons a affolé les marchés et fait grimper les prix du gaz en attendant l'application des forces majeures. Retour sur cet évènement hors du commun.

Un incident rare

Une explosion accidentelle suivie d’un vif incendie est survenue dans l’un des principaux « hubs » en Europe centrale, faisant 1 mort et 18 blessés graves. Situé dans l’Est de l’Autriche, près des frontières slovaque et hongroise, le terminal de Baumgarten  est le principal point de distribution du gaz arrivant de Russie et de Norvège en Autriche. Inauguré en 1959 et exploité par l'opérateur Gas Connect, sa capacité annuelle est de 40 milliards de mètres cubes. Il dessert également le Nord de l'Italie, le Sud de l'Allemagne et la Croatie. L’explosion a réduit le flux de gaz russe via ce hub à 16 millions de mètres cubes/jour (mcm/jour), alors qu’il se situe à 116 mcm à la normale.

Une hausse des prix du gaz comme réaction

Immédiatement après l’annonce, les marchés ont vivement réagi. Le prix du gaz spot a bondi de 40 % au Royaume-Uni, atteignant son plus haut point depuis décembre 2013. Une hausse ressentie également sur le marché néerlandais TTF,  où il atteignait 25,65 €/MWh, soit une augmentation de 18 %. En Italie, les prix du gaz sont montés à leur plus haut depuis 9 ans. Le ministère du Développement économique italien a même déclaré l'état d'urgence sur le gaz. Cependant, même si les marchés suréagissent à ce type d’annonces exceptionnelles,  les effets sont  limités grâce  aux dispositifs de sécurité d’approvisionnement mis en place par les différents pays. L’Italie annonçait ainsi qu’elle compensait la baisse des importations par les stocks italiens : « la fourniture de gaz aux consommateurs italiens est quoi qu'il en soit assurée (...) par une plus grande alimentation en gaz provenant des stocks nationaux en souterrain ». De son côté Gazprom, l'un des principaux fournisseurs du terminal, indiquait dans un communiqué « travailler à une redistribution des flux de gaz » et « faire tout son possible pour assurer un approvisionnement ininterrompu de gaz pour ses clients ». Signe de maîtrise de la situation, les marchés retrouvaient peu à peu une activité normale dans l’après-midi suivant l’incident. Le marché du gaz naturel est influencé par plusieurs drivers, qui vont avoir un impact sur les prix à moyen et long termes. Mais des évènements extérieurs et imprévisibles comme le montre l’explosion de Baumgarten peuvent renverser les tendances pressenties. Une bonne raison de suivre de près l’actualité marché !

Source image à la Une : Pexels – Energepic

Enquete_Professionnels_et_gaz_naturel

Participez à l'enquête : les professionnels et le gaz naturel

Prenez 5 minutes pour répondre à nos quelques questions !

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie