9 octobre 2017

Quel mix électrique en France en 2050 ? Créez votre répartition !

mix électrique français
En tant que professionnel de l'énergie, vous entendez probablement beaucoup parler du renouvellement du mix énergétique français. Vous vous êtes fait votre propre opinion sur la question de l’électricité. Selon vous, comment faire des économies ? Quelles actions mettre en place pour une plus grande efficacité énergétique ? Êtes-vous sûr que vos solutions sont viables ? Le calculateur Electricité-2050 s’occupe de vérifier que vos idées de mix électrique français tiennent la route !

Créez le mix électrique français pour 2050

Vous savez comment optimiser la production d'électricité ? Mettez les options que vous privilégiez à l’épreuve, sur le site Electricité-2050 ! Celui-ci vous propose de faire varier différentes sources énergétiques et d'observer les conséquences sur la satisfaction des besoins de la population (en consommation directe comme en stockage). Ainsi, vous pourrez créer votre mix électrique et décider de baisser ou d'augmenter :
  • les consommations d'électricité des secteurs industriels, résidentiels, tertiaires, des transports et de l'agriculture ;
  • la production d'électricité d'origine fossile, nucléaire, hydraulique, éolienne, solaire ou bio.

La transition énergétique : quoi, pourquoi, comment ? ◇

Ce site a été conçu pour permettre aux internautes « de se familiariser avec les ordres de grandeur et les enjeux de la transformation de notre système de production électrique », explique Adrien Jeantet, physicien français diplômé de l’ENS Lyon et développeur du calculateur. « Le but est de dépasser certaines idées reçues, comme le fait que l’on pourrait supprimer le nucléaire sans baisser notre consommation et en oubliant les problématiques de stockage, qu’avoir une portion significative de panneaux solaires demanderait de recouvrir tous nos champs, ou encore que le coût de l’éolien lui interdit d’être compétitif. » Car dans le simulateur, comme dans la vie, tout n'est pas possible ! Ainsi, chaque type de production est plafonné – par exemple, on ne peut envisager de produire plus de 70 TWh via l'hydraulique, la plupart des ressources étant déjà exploitées – pour proposer une répartition réellement réalisable. Il n’est également pas possible de trop réduire les consommations des bâtiments, le rythme des rénovations pouvant augmenter mais devant rester crédible.

Vers une baisse de la consommation électrique en 2021 ? ◇

Le calculateur Électricité-2050 : un bon outil de sensibilisation

Le calculateur se veut ainsi réaliste, mais ne revendique pas l’exactitude des données fournies. Comme l’atteste Adrien Jeantet, « il a fallu éliminer certains processus complexes à prendre en compte (cogénération électricité chaleur, par exemple), et simplifier certaines approches (stockage, technologies multiples telles que photovoltaïque et solaire à concentration). Les résultats du calculateur sont donc à prendre comme une indication, et non pas comme une prédiction. » Malgré cela, le calculateur permet de sensibiliser les professionnels et particuliers aux différentes contraintes auxquelles fait face le renouvellement de notre mix énergétique national. Il rappelle, par exemple, l'importance du nucléaire dans notre production d'électricité : plus de 416 TWh en 2015, contre moins de 60 TWh pour toutes les autres ressources ! Un moyen de visualiser les efforts qu'il faudrait faire pour diversifier le mix énergétique – avec ce que cela implique sur le plan financier.

⚡ Accéder au simulateur ⚡

Et vous, que donne votre mix électrique français idéal ? Est-elle viable selon le site Electricité-2050 ? Dites-le nous dans commentaires !

Source image à la Une : Flickr (Bert Kaufmann)

Enquete_Professionnels_et_gaz_naturel

Participez à l'enquête : les professionnels et le gaz naturel

Prenez 5 minutes pour répondre à nos quelques questions !

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie