6 juin 2017

Marché du gaz : l’analyse technique de mai 2017

analyse technique marché du gaz naturel mai 2017
Comme chaque deuxième semaine du mois, le maGAZine vous propose son analyse technique du marché du mois précédent. Inscrivez-vous à notre newsletter pour être certain de n’en louper aucune !

Le marché du gaz en mai 2017

Un mois de baisse continue des prix à court terme du gaz naturel, il fallait bien que ça arrive un jour ! Les étoiles étaient en effet plutôt bien alignées :
  • un bon approvisionnement en GNL ;
  • une baisse des prix pétroliers (voir plus bas) ;
  • un resserrement de l’écart PEG Nord Day Ahead / TTF Day Ahead ;
  • idem pour l’écart TRS Day Ahead / PEG NORD Day Ahead ;
  • une baisse de la consommation suite à l’augmentation soudaine des températures…
Et les stocks ? Ils sont toujours bien en-dessous du niveau de 2016. Mais, bonne nouvelle, ils ont un peu augmenté à la fin du mois !

☉ Pourquoi le prix du gaz est-il corrélé à la température extérieure ? ☉

Certains drivers du prix du gaz

Le prix du pétrole

Une semaine de baisse, deux semaines de hausse, une semaine de baisse : le prix du pétrole a joué avec les nerfs des investisseurs et des professionnels en ce mois de mai. La première semaine a été marquée par une tendance baissière, expliquée par la reprise de la production en Libye (malgré la baisse des stocks hebdomadaires de pétrole américain) et par un sentiment de défiance omniprésent sur le marché concernant l’accord de l’OPEP sur les quotas et son absence d’effet sur les prix. Puis, à la surprise générale, la tendance s’est inversée : les prix ont augmenté en même temps que les stocks US baissaient dans les grandes largeurs, et que la Russie et l’Arabie Saoudite annonçaient une prorogation de l’accord sur les quotas de production jusqu’en mars 2018 (au-delà de ce que le marché avait anticipé jusque-là). Enfin, en dernière semaine de mai, les prix ont de nouveau baissé. Pour repartir à la hausse en juin ? Réponse dans quelques semaines !

Qu’est-ce que l’OPEP ?

Le taux de change EUR/USD

L’élection présidentielle française et l’incertitude qui a longtemps plané sur le nom du vainqueur a fait quelques dégâts : l’euro a notamment perdu du terrain face au dollar US, remplissant parfaitement son rôle de valeur refuge. Début mai, la perspective d’une victoire d’Emmanuel Macron avait néanmoins remis la monnaie unique européenne en selle. Une tendance qui s’est poursuivie tout au long du mois. D’autant plus que, dans le même temps, le dollar a pâti du limogeage du chef du FBI par le président américain, Donald Trump, de la crise institutionnelle que ce dernier a provoqué et des craintes sur ses capacités à mener une politique économique cohérente.

Quels drivers suivre sur le marché du gaz

Les températures

Il faut bien l’admettre : il a fait un peu frais au début du "joli mois de mai", dans la continuité d’un avril franchement frisquet un peu partout en France. Eh bien, il fallait en profiter ! Depuis, les températures n’ont eu de cesse de monter. 3 °C au-dessus des normales de saison en semaine 20 puis, deux semaines plus tard, plus de 6 °C au-dessus de températures saisonnières. Si certains consommateurs avaient pu rallumer le chauffage un temps, cela n’aura donc pas duré. Tant mieux pour les amateurs de bronzette !
Enquete_Professionnels_et_gaz_naturel

Participez à l'enquête : les professionnels et le gaz naturel

Prenez 5 minutes pour répondre à nos quelques questions !

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie