30 septembre 2016

Gaz naturel : l’état des lieux des découvertes récentes de gisements

Gaz naturel : l’état des lieux des découvertes récentes de gisements
Le gaz naturel est une énergie fossile. Ses réserves ne sont donc pas illimitées sur notre planète. Il est capital d’en trouver un maximum pour répondre aux besoins croissants des populations, en attendant que le gaz "vert" puisse peut-être prendre le relai. Qu’ont donné les découvertes de gisements ces derniers mois ? Le maGAZine fait le point !

2015 : de faibles découvertes…

Entre janvier et décembre 2015, les découvertes de gisements de gas naturel n’ont pas été à la fête. Selon une étude réalisée par le cabinet IHS, les découvertes conventionnelles de pétrole et de gaz naturel sont même tombées au plus bas depuis 1952 ! C’est même, "à peine l'équivalent d'un mois de consommation mondiale", selon les analystes de la banque américaine Morgan Stanley. Seule découverte notable en 2015 : un gisement gazier géant dans les eaux égyptiennes. Ses réserves ont été estimées à 5,1 milliards de barils. D’autres, de plus petites tailles, ont cependant été découverts, en Mauritanie, en Tanzanie ou au Congo.

… mais déjà du mieux en 2016

2015 n’aura donc pas été une bonne année pour les découvertes de gisements de gaz naturel, mais 2016 semble avoir démarré sous de meilleurs auspices. Du gaz naturel a ainsi notamment été découvert :
  • Au Sénégal, dans l’ouest du pays, pour une capacité estimée à 140 milliards de mètres cubes. Il devrait être exportable d’ici 2020.
  • Au Maroc, dans un gisement où s’écoulent 17 millions de pieds cube par jour de gaz stabilisé.
  • D’autres découvertes plus modestes ont aussi eu lieu en Tunisie, en Égypte, en Israël, en Birmanie et en Angola.
Les nouvelles découvertes de gisements de gaz naturel permettent de sécuriser un peu plus encore l’approvisionnement mondial en gaz naturel. Il n’y a pas, à l’heure actuelle, de raisons de craindre une pénurie,

Iran, Russie et Qatar toujours en tête

Ces découvertes récentes, si elles sont considérables, ne modifient en rien le classement des pays qui disposent des plus grandes réserves de gaz naturel. Il s’agit en effet de :
  • l'Iran, avec 33 800 milliards de m3 de réserves prouvées, soit 18,2 % des réserves mondiales ;
  • la Russie, avec 31 300 milliards de m3
  • le Qatar, avec 24 700 milliards de m3
  • le Turkménistan, avec 17 500 milliards de m3
  • les États-Unis, avec 9 300 milliards de m3
De nouvelles découvertes de gisements de gaz naturel sont faites régulièrement. La date estimée d’épuisement total de cette source d’énergie change au jour le jour. Nous ferons le point périodiquement sur le maGAZine pour voir les tendances qui se dégagent. Source de l'image à la Une : Pixabay (anita_starzycka)
Enquete_Professionnels_et_gaz_naturel

Participez à l'enquête : les professionnels et le gaz naturel

Prenez 5 minutes pour répondre à nos quelques questions !

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie