22 août 2016

B.A.-BA : le rôle de RTE

réseau de transport d'électricité
Nous le savons, lorsqu’on est acheteur en gaz, on est généralement acheteur en énergie, et donc concerné par le marché de l’électricité. C’est pourquoi nous consacrons régulièrement des articles à ce marché sur le maGAZine. Aujourd’hui, focus sur un acteur particulier de ce marché : RTE.

Vous avez dit RTE ?

RTE, dont le nom signifie réseau de transport d’électricité, est une entreprise française, chargée de la gestion du réseau public de transport d’électricité sur le territoire de la métropole. Filiale à 100 % d’EDF, elle assure sa mission de service public depuis le 1er juillet 2000, à la suite de l’ancien Service du Transport d’EDF et après l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence. Cependant, l’obligation d’indépendance de RTE par rapport au reste du Groupe, qui garantit sa neutralité vis-à-vis du marché, passe par un code de bonne conduite, dont le respect est vérifié annuellement par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE). À noter : RTE pourrait partiellement changer de mains, puisque le président d’EDF, Jean-Bernard Lévy, a annoncé en avril dernier que l’opérateur historique pourrait vendre jusqu’à 50 % de sa filiale.

Les missions de RTE

RTE a une mission principale : garantir à tout moment un accès équitable au réseau d’électricité à l’ensemble des acteurs du marché. Pour cela, la filiale d’EDF se concentre sur trois rôles :
  • l’optimisation du fonctionnement du système électrique "à chaque seconde" ;
  • la sécurité de l’alimentation des clients, "avec l’accès à une électricité économique, sûre et propre, aujourd’hui et demain" ;
  • l’adaptation du réseau et des outils "pour accélérer la transition énergétique, en innovant sans cesse".
Pour cela, RTE doit assurer le transport et l’approvisionnement de l’électricité sur les 105 000 km de lignes à haute et à très haute tension que compte notre territoire en amont de la distribution. Il veille également, à l’échelle nationale, à l’équilibre entre la production et la consommation d’électricité. RTE a donc du travail : en 2015, ce sont 495 TWh d’électricité qui ont été injectés puis acheminés sur le réseau !

RTE en chiffres

RTE est donc un géant de l’énergie en France, comme peut l’être, dans un autre domaine, la CRE. Quelques chiffres pour s’en rendre compte :
  • RTE gère sur son réseau 1 223 transformateurs ;
  • 2 697 postes électriques ;
  • 3 508 points de livraison vers les réseaux de distribution ;48 liaisons transfrontalières.
  • Le programme d’investissements de RTE, validé en 2015 par la CRE, s’élève à 1,5 milliard d’euros.

Les réalisations de RTE

Les équipes de RTE sont engagées dans de multiples chantiers, dont certains courent sur plusieurs années. Ainsi, une importante démarche d’enfouissement des lignes à haute tension est menée un peu partout sur le territoire : 97 % des lignes à 90 000 et 63 000 volts qui ont été mises en service ces dernières années sont souterraines. RTE investit également massivement pour la modernisation de son réseau et la réduction des pertes d’électricité lors du transport, ainsi que pour réduire l’impact environnemental des lignes existantes, qui pourraient à terme être transformées en corridors écologiques. Elle s’occupe également de nombreux projets de raccordement de parcs éoliens en France ! Vous l’aurez compris, RTE est à l’électricité ce que GRTgaz et TIGF sont au gaz. Acteurs majeurs de la chaîne du gaz et de l’électricité, ces intervenants participent à la bonne alimentation et utilisation des réseaux et donc à ce que les professionnels travaillent dans de bonnes conditions.

Pour aller plus loin…

Achat de gaz naturel : établir un budget et optimiser sa stratégie

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie