20 juillet 2016

Le Big Data se met au service de l’énergie

Le Big Data se met au service de l’énergie
Petit à petit, le Big Data fait son nid dans toutes les composantes de notre économie. Bien sûr, l’énergie n’est pas épargnée par cette révolution née de l’exploitation des données. Concrètement, comment le Big Data va-t-il impacter ce secteur qui nous passionne, au maGAZine ? Quelles sont les applications existantes, et à quoi faut-il s’attendre par la suite ? Décryptage des tendances actuelles et futures du Big Data au service de l’énergie !

Big Data, définition

Le Big Data, ou "méga données" (voire "données massives") en français - bien que ces expressions ne soient que très rarement employées -, constitue l’essence de ce que l’on a coutume d’appeler "la quatrième révolution industrielle". De fait, cette révolution va bien au-delà de l’industrie : petit à petit, tous les secteurs de l’économie sont impactés. Le Big Data peut être résumé selon trois aspects. Parce qu’ils commencent tous par la lettre V, on dit qu’il s’agit des "3 V du Big Data" :
  • Un Volume inédit de données produites et échangées, et ce grâce à de nombreux canaux différents : des capteurs installés sur des machines, aux habitudes de navigation sur le web en passant par les objets connectés...
  • Une grande Variété dans les caractéristiques des données, qui sont parfois non structurées et volatiles.
  • Une Vitesse inédite dans les échanges de données, rendant capitale la question de leur exploitation.
Le Big Data n’est pas un vœu pieux, mais déjà une réalité : les spécialistes estiment que nous créons déjà quelque 2,5 trillions d’octets de données tous les jours. Et ce n’est qu’un début !

L’énergie concernée par le Big Data

Bien sûr, le secteur de l’industrie n’est pas le dernier concerné par l’exploitation des "données massives". Au contraire, il pourrait même être considéré comme le premier - en particulier en ces temps où la recherche d’optimisation énergétique est devenue un enjeu politique international de premier ordre. Il faut dire que les différentes solutions d’exploitation des données se veulent ambitieuses : certaines promettent de réduire les consommations de 20, 30, voire 40 % ! Une ambition portée par des investissements et des levées de fonds à la hauteur des espoirs suscités par le Big Data : la start-up Verdigris - qui a pour vocation d’aider les bâtiments commerciaux à réduire leur consommation d’énergie grâce à une fine analyse de celle-ci - a par exemple levé 9 millions d’euros dans le cadre de son financement au début de l’année !

Le Big Data dans l’énergie

La première application du Big Data dans le secteur de l’énergie repose sur un autre anglicisme, le smart grid. Cela consiste à créer un réseau de distribution plus intelligent - d’où le "smart" dans le nom de la technologie - capable d’optimiser l’ensemble de la chaîne énergétique : la production, la distribution et la consommation. Pour cela, le smart grid lisse les pointes de consommation en s’appuyant sur l’exploitation des données, pour arriver à une meilleure visibilité sur le long terme des consommations - c’est notamment dans cet esprit que GRDF généralisera Gazpar d’ici 2022 et qu’Enedis (ex-ERDF) entame le déploiement de Linky. Le Big Data dans l’énergie trouve également, au fil du temps, des applications auprès des citoyens, dans le cadre professionnel comme personnel. Les startups sont nombreuses à proposer des applications de gestion des énergies, permettant, par exemple, de gérer le chauffage ou la climatisation selon le comportement des personnes sur les lieux, de l’ensoleillement, des conditions météorologiques, de la présence - ou non - de personnes dans le bâtiment… Certaines se concentrent sur le tertiaire et le résidentiel, avec des capteurs qui permettent de suivre les consommations d’énergie, de les analyser ou de mettre en place des actions concrètes pour une optimisation sur le long terme des factures. [su_list icon="icon: stop"]

À lire sur la même thématique :

[/su_list] Les solutions commencent à être nombreuses en matière de Big Data dans l’énergie. Et ce n’est que le début… Pour vous, que peut-on attendre du Big Data dans le secteur de l’énergie ? Concernant le gaz naturel en particulier, quelles innovations espérez-vous voir arriver ? Et en attendant que le Big Data révolutionne notre consommation d'énergie, commençons par économiser nos dépenses en gaz naturel !

Prix du gaz historiquement bas

Que penser du prix indexé dans ce contexte ?

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie