4 mai 2016

Présentation : Gazpar, le compteur nouvelle génération de GRDF

Gazprar, le compteur intelligent de GRDF
Il devrait arriver, progressivement, dans tous les foyers et entreprises de France. Gazpar est le nouveau compteur connecté proposé par GRDF. Petite présentation !

Un déploiement jusqu’en 2022

Qui est Gazpar ? Il s’agit de la nouvelle génération de compteur, appelée à équiper l’ensemble des 11 millions de clients - particuliers comme professionnels - raccordés au gaz naturel dans l’Hexagone. Gazpar apparaîtra petit à petit dans nos quotidiens : cette année, il sera en effet installé dans 24 communes pilotes de 4 départements (les Côtes d’Armor, les Hauts-de-Seine, la Haute-Normandie et le Rhône). En 2017, un bilan des premiers mois de vie du compteur sera réalisé ; la fin du déploiement est quant à elle prévue pour 2022. À cette date, Gazpar devrait avoir emménagé chez tous les consommateurs de gaz naturel. Le compteur est financé par le tarif d’acheminement sur le réseau de distribution défini par la CRE (commission de régulation de l’énergie). Celui-ci est payé par les fournisseurs de gaz à GRDF. Gazpar devrait donc avoir un impact réduit sur les factures des consommateurs, estimé à 0,3 %. Mieux, la CRE estime même qu’il permettra de réaliser des économies d’énergie de l’ordre de 1,5 % en moyenne !

Gazpar, compteur communiquant

Le compteur Gazpar n’est pas une simple mise à jour des compteurs “classiques”, que ce soit dans un contexte personnel ou professionnel. Il est dit “communiquant “, puisqu’il transmet directement le relevé des consommations aux fournisseurs : il n’est plus nécessaire de faire appel à un technicien pour la relève. Deux fois par jour, en moins d’une seconde et via un module radio, Gazpar envoie les données de consommation de gaz naturel à un concentrateur. Installé sur un toit d’immeuble et équipé d’une carte SIM, ce dernier communique les données de consommation au système d’information de GRDF. Le compteur offre deux avantages non négligeables aux consommateurs :
  • Il permet de facturer les consommations réelles, afin d’éviter les surprises au moment des régulations. Cependant, la mensualisation restera possible pour ceux qui souhaitent étaler leurs paiements sur l’année.
  • Il doit permettre de réaliser des économies d’énergie, le suivi en temps réel aidant à optimiser les consommations.

Des risques pour la santé et la confidentialité ?

Reste que l’annonce de l’arrivée de Gazpar a entraîné quelques interrogations. Les ondes émises sont-elles dangereuses pour la santé ? Et surtout, les données de consommation peuvent-elles être récupérées et utilisées par des tiers ? Sur les deux points, GRDF est rassurant. La transmission se fait à une fréquence de 169 MHz - ce qui est proche des fréquences radio. Le concentrateur, installé en haut des bâtiments, transmet les données reçues des compteurs à GRDF par téléphonie, grâce aux antennes relais des opérateurs de téléphonie mobile. Selon l’Agence nationale des fréquences (ANFR), les niveaux d’exposition des habitants sont très largement inférieurs aux seuils établis par la réglementation en vigueur. S’agissant des données, GRDF a fait le maximum pour tranquilliser le public et les professionnels. Le réseau a travaillé en concertation avec les pouvoirs publics et les associations de consommateurs. Le pouvoir est ainsi donné aux clients, qui resteront les seuls propriétaires des données de consommation et pourront, s’ils le souhaitent, les partager avec d’autres acteurs que GRDF. Que pensez-vous du compteur Gazpar ? Estimez-vous que la transmission en continu du volume de vos consommations vous aidera à réduire vos factures ? Parlons-en dans les commentaires ! Source de l'image à la Une : GRDF
Enquete_Professionnels_et_gaz_naturel

Participez à l'enquête : les professionnels et le gaz naturel

Prenez 5 minutes pour répondre à nos quelques questions !

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie