12 février 2016

Marché du gaz : l’analyse technique de janvier 2016

article-technique
Comme chaque deuxième semaine du mois, le maGAZine vous propose son analyse technique du marché du mois précédent. Inscrivez-vous à notre newsletter pour être certain de n'en louper aucune !

Le marché du gaz en janvier 2016

Marché du gaz : l’analyse technique de janvier 2016Marché du gaz : l’analyse technique de janvier 2016 Le mois de janvier aura été principalement baissier sur le marché du gaz naturel français. On constate toutefois deux légers pics de croissance : lors de la première semaine de janvier pour la zone nord, puis de la deuxième pour la zone sud. La brève remontée des prix au niveau du PEG Nord en semaine 1 est le résultat d’une plus forte demande accompagnée de baisses d'approvisionnements depuis Dunkerque. La chute des températures du début du mois est elle aussi responsable de cette augmentation des prix au Nord… comme au Sud. S’en est suivie une période de baisse des prix au niveau des deux zones d’échange. Les principales raisons : des températures en hausse et une offre abondante. À long terme, les cours du baril de pétrole confirment leur hausse, ce qui conditionne également le prix du gaz à la hausse.

Certains drivers du prix du gaz

Le prix du pétrole Marché du gaz : l’analyse technique de janvier 2016 Très forte baisse des cours du baril de Brent sur les deux premières semaines. En cause : un marché mondial saturé et des perspectives, de fait, moroses pour la situation de la demande. L'accélération de la dépréciation du yuan, orchestrée par Pékin, et la chute de la Bourse de Shanghai ont également déstabilisé l'ensemble des marchés. Un phénomène accentué par l’Iran qui va développer en masse ses exportations après la levée des sanctions... ce qui va provoquer de nouvelles pressions à la baisse sur le pétrole. La tendance s’est inversée sur les quinze derniers jours de janvier. Malgré un marché mondial saturé, une offre abondante et des températures relativement douces pour la saison, les cours sont en effet repartis à la hausse le 21 janvier. Après être passé sous la barre des $30 le 15 janvier (au point d’atteindre les $27,88 à la clôture le 20 janvier), le baril de Brent finit le mois à $34,94, très largement aidé par une vague de froid qui s'est abattue sur la côte est des États-Unis, faisant ainsi augmenter la consommation et le prix du pétrole. Marché du gaz : l’analyse technique de janvier 2016 Le taux de change EUR/USD Peu d’évolution de la paire EUR/USD en janvier malgré une certaine volatilité. La monnaie unique clôture le mois à 1,0830 - une baisse d’à peine 0,3 % sur le mois. La volatilité aura quant à elle été le résultat de plusieurs phénomènes.
  • Le renforcement du dollar dû à :
    • de fortes créations d'emplois aux États-Unis en décembre ;
    • la Fed qui s’approche inéluctablement de la remontée des taux d’intérêt.
  • Le renforcement de l’euro dû à :
    • un taux d'inflation allemand plus fort que les estimations.
  • L’affaiblissement de l’euro dû à :
    • des anticipations du renforcement de l’assouplissement de la politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) ;
    • une crise de confiance des investisseurs vis-à-vis de l'euro (élections grecques).
  • L’affaiblissement du dollar dû à :
    • un prix à la production aux États-Unis en baisse ;
    • une activité manufacturière de la région de New-York qui s'est contractée pour le sixième mois consécutif pour tomber à son plus bas niveau depuis la récession de 2009.
Les températures Marché du gaz : l’analyse technique de janvier 2016   Si les températures ont été relativement clémentes par rapport aux normales de saison sur le début du mois de janvier, elles ont largement chuté à partir du 15 janvier pour descendre de 2,5 °C en dessous des moyennes saisonnières. La fin du mois a vu les températures remonter progressivement au-dessus des normales de saison. Une tendance qui devrait se maintenir en février.

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie