24 décembre 2015

Plan d’urgence gaz 2016 : le questionnaire est en ligne

Le plan d’urgence gaz, c’est ce dispositif mis en place en 2013 par l’État à travers l’Arrêté du 28 novembre qui vise à assurer la sécurité d’approvisionnement sur le territoire français. En cas d’incident sur le réseau gazier ou d’un hiver particulièrement rude, le fournisseur dispose ainsi de plusieurs leviers pour maintenir l’alimentation en gaz des consommateurs. En dernier recours : le délestage.

Vous avez dit délestage ?

Le délestage est le fait de réduire fortement l’alimentation en gaz naturel de certains sites pendant un certain laps de temps durant lequel la demande est la plus importante. Le délestage, opération extrêmement rare, est assorti d’un ordre de priorité :
  • les clients industriels ;
  • les clients non-domestiques n’assurant pas de missions d’intérêt général (comme les hôpitaux ou les casernes de sapeurs-pompiers) ;
  • les clients MIG ;
  • les particuliers.

Industriels : avez-vous bien rempli votre formulaire pour 2016 ?

Chaque année, l’État demande aux clients industriels de remplir un questionnaire en ligne. Pour le plan d’urgence gaz 2016, il est d’ores et déjà disponible. Il s’adresse cette année aux sites industriels ayant une CAR 2016 supérieure à 5 GWh. Si vous répondez à ces critères, vérifiez bien que vous ayez été averti par votre gestionnaire de réseau, par courrier ou par e-mail. Ceux qui auront déclaré, avant le 8 janvier 2016 - jour de clôture des questionnaires - pouvoir réduire d’au moins 90% leur consommation journalière de gaz par rapport à leur consommation journalière moyenne sans risque pour l’environnement ou pour leur outil industriel sont considérés comme “délestables”. L’intérêt d’une telle déclaration ? Elle dispense l’industriel de son obligation de stockage de gaz. Une économie non négligeable ! Soyez donc vigilants en répondant à la question 21 du questionnaire PUG 2016. questionnaire-plan-urgence-gaz Les sites industriels déclarant une CAR 2016 supérieure à 5 GWh doivent remplir le questionnaire mis en ligne par GRDF. Parmi eux, les “délestables” sont exemptés de l’obligation de stockage de gaz. Les questionnaires non remplis ou non valides entraînent un classement automatique des sites concernés dans la catégorie “avec risque”.

Source des images : Une : Flickr (Alberto G.) Article : Flickr (Oliver Tacke)

Enquete_Professionnels_et_gaz_naturel

Participez à l'enquête : les professionnels et le gaz naturel

Prenez 5 minutes pour répondre à nos quelques questions !

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie