22 avril 2015

TRS : le PEG Sud et le TIGF ont fusionné !

trs
Ça y est, c’est effectif ! Depuis le 1er avril 2015, les places de marché PEG (Point d’Échange de Gaz) Sud et TIGF ont fusionné pour ne former qu’une place de marché commune : le TRS (Trading Region South). Une évolution ayant avant tout pour objectif l’amélioration de la compétitivité de l’approvisionnement des consommateurs industriels installés dans le Sud. carte-places-de-marche Contrairement au PEG Nord (issu de la fusion de trois PEG en 2009), les places de marché PEG Sud et TIGF ne disposaient pas d’un niveau de liquidité satisfaisant. Résultat : la concurrence était plus limitée, ce qui tirait les prix à la hausse. Le différentiel de prix entre le PEG Nord et le PEG Sud pouvait alors atteindre des montants élevés. En œuvrant pour la fusion de ces deux places de marché, la CRE (Commission de régulation de l’énergie) cherche à augmenter la liquidité des échanges sur la zone sud pour améliorer la concurrence et tirer les prix vers le bas.

Au final, c’est donc le consommateur qui doit être gagnant !

Une seule place de marché oui, mais attention il existe toujours deux réseaux physiques distincts : GRTGaz qui était le réseau de la zone PEG Sud et le réseau TIGF. Voici quelques explications.

Le gaz naturel au Sud ne s’achète effectivement plus qu’à un seul endroit (les fournisseurs eux n’opèrent plus que sur la seule place de marché TRS), mais il existe toujours deux réseaux de transport historiques qui cohabitent en zone Sud. Le TRS simplifiera considérablement la tâche des fournisseurs puisqu’ils n’auront plus qu’à se concentrer sur leur équilibre journalier globale sur la zone Sud (ce qui rentre et sort sur la zone concernée), sans se soucier de l’interconnexion entre GRTGaz et TIGF (et oui, avant c’était aussi compliqué que ça !). La gestion des transactions et l’évaluation des flux physiques sur les deux réseaux sera maintenant déléguée à GRTgaz, et le calcul du déséquilibre entre les deux zones se fera par TIGF. En cas de déséquilibre, celui-ci sera réglé entre les deux GRT (Gestionnaires de Réseaux de Transport). La fusion des PEG français s’inscrit dans une démarche d’uniformisation de l’offre, entamée dès 2003 dans l’hexagone. La première grande étape a eu lieu en janvier 2009 avec la fusion des zones d’échange Nord, Est et Ouest en une seule grande place : le PEG Nord. Deuxième grande étape, le 1er avril 2015 a vu naître une seule grande place de marché dans le Sud baptisée TRS (Trading Region South), résultat de la fusion entre le PEG Sud et le TIGF. Enfin, la dernière étape de ce grand bouleversement est prévue pour 2018 avec la fusion des deux places de marché restantes pour n’obtenir plus qu’une seule zone sur l’ensemble du territoire français ! Vous êtes passionné du marché de l’énergie et vous voulez savoir quelles sont ses évolutions ? Une bonne raison de suivre de près l’actualité marché !
Enquete_Professionnels_et_gaz_naturel

Participez à l'enquête : les professionnels et le gaz naturel

Prenez 5 minutes pour répondre à nos quelques questions !

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie