23 mars 2015

Marché du gaz : l’analyse technique de la semaine 12

PEG-mars-15TTF-mars-15 La semaine dernière a vu une baisse similaire des prix du gaz naturel sur le PEG Nord et le PEG Sud (-5%). La tendance baissière des deux PEG a maintenu leur faible écart pour s'établir encore une fois autour de 3 cts/MWh. Ces évolutions ont principalement été influencées par des températures très volatiles la semaine dernière tantôt orientées à la hausse en début puis à la baisse en fin de semaine. Cependant, ces variations ont finalement impacté la consommation de gaz naturel plutôt à la baisse sur la semaine. Les livraisons de cargos de gaz naturel liquéfié dans le sud de la France ont largement contribué à la forte baisse du PEG Sud sur la semaine. En effet, ces livraisons entraînent une forte augmentation de l'offre et donc une baisse des prix. Enfin, des flux plus importants en provenance de Norvège, de Belgique et d'Allemagne associés à de faibles restrictions de capacités du Nord vers le Sud ont également tiré le marché français à la baisse. Les principaux drivers du prix du gaz Drivers BRENT Le Brent a gagné 2% la semaine dernière. Ce gain à la hausse est principalement dû à un affaiblissement du dollar la semaine dernière ainsi qu'une hausse de l'Euro. De plus, le statuquo des négociations au sujet du nucléaire iranien pouvant avoir un impact sur leurs quotas de production de pétrole, et la relative stabilité des tensions libyenne et irakienne ont soutenu la hausse du cours du Brent. EURO / DOLLAR Le discours de la réserve fédérale américaine mercredi et l'omission du mot "patience " a laissé suggérer une hausse des taux d'intérêt américain plus vite que prévu. Cela a eu pour effet de faire baisser le dollar face aux autres monnaies majeures dont l'Euro. La monnaie européenne s'est quant à elle renforcée suite à une anticipation de la détente de la situation grecque et un probable refinancement de sa dette. TEMPÉRATURES La semaine dernière a subi une forte volatilité des températures. Le début de semaine était plus chaud que les normales historiques alors que la fin de semaine a vu un plongeon de celles-ci. La période actuelle se traduit par une forte volatilité ce qui aura in fine un impact important sur les consommations de gaz naturel et donc sur les prix.  

Pour aller plus loin…

Achat de gaz naturel : établir un budget et optimiser sa stratégie

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie