30 juillet 2014

La sécurité d’approvisionnement du gaz naturel en France

Plan d'urgence gaz 2015
Si la France possède un réseau gazier aussi efficace, c'est parce que la sécurité d'approvisionnement est une priorité depuis de nombreuses années pour l’État et les acteurs du marché. L’objectif est de faire face à toute situation extrême qui pourrait avoir une incidence sur l’approvisionnement des consommateurs. L’enjeu est d'autant plus stratégique pour la France qui importe la quasi-totalité du gaz naturel qu’elle consomme. Quels sont les leviers utilisés pour s'assurer de la continuité de l'approvisionnement en gaz ? L’équilibre du réseau de gaz en France peut être menacé par différentes situations telles qu'une panne de réseau ou une vague de grand froid prolongée impliquant un fort pic de consommation de gaz. Heureusement, le réseau est organisé pour parer à toute éventualité. Voyons en détail ces différents leviers.

Des sources d’approvisionnement variées

L’un des meilleurs moyens pour assurer la continuité d’approvisionnement est de diversifier ses sources. La France importe du gaz naturel principalement par gazoducs de la Norvège, de la Russie, de l’Algérie et des Pays-Bas. 20 % de sa consommation est acheminée sous forme de gaz naturel liquéfié (GNL) par des bateaux méthaniers provenant du Quatar, d'Algérie, d'Égypte et du Nigéria. Dans le cas où l'un de ces réseaux est fragilisé, la France peut faire appel aux autres pays producteurs pour compenser.

Les modes d'acheminement

Ainsi, la France possède de nombreuses entrées pour acheminer le gaz : des gazoducs au Nord et à l'Est et des ports méthaniers au Sud et à l'Ouest. Dans le cas d'un incident technique sur un gazoduc ou d'une livraison par bateau en retard, les volumes de gaz acheminés par les autres canaux disponibles peuvent être augmentés.

Les nombreux centres de stockage

Lors d'une vague de froid, les consommateurs se chauffent plus et consomment donc davantage de gaz. C'est là qu’entrent en jeu les centres de stockage souterrains, au nombre de 16 en France. Ces réserves permettent d’injecter rapidement et en grande quantité les volumes de gaz supplémentaires nécessaires à l’équilibre du réseau. C’est l’État qui impose aux fournisseurs de stocker des volumes de gaz sur le territoire, des volumes calculés en fonction du besoin en gaz de chaque consommateur au moment de l'hiver gazier, entre novembre et mars.

Un réseau étendu et performant

Le réseau de gaz naturel en France est étendu sur tout le territoire et possède un maillage dense. Les conditions de maintenance répondent à des normes strictes qui sont respectées par les gestionnaires de réseau et permettent d'assurer un service de qualité. Toutes ces mesures garantissent la sécurité d’approvisionnement en gaz naturel des consommateurs français. Les contreparties de cette politique sécuritaire française sont des coûts de maintenance, d’acheminement et de stockage qui se répercutent directement sur la facture des consommateurs. N'hésitez pas à visionner notre vidéo sur le sujet "Comment assure-t-on la sécurité d'approvisionnement de gaz en France?" ! https://www.youtube.com/watch?v=gLyBFtNQVkE
Enquete_Professionnels_et_gaz_naturel

Participez à l'enquête : les professionnels et le gaz naturel

Prenez 5 minutes pour répondre à nos quelques questions !

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie