Audit énergétique obligatoire : comment ça marche ?

Suite à un décret gouvernemental du 24 novembre 2014, toutes les grandes entreprises françaises ont dû réaliser un audit énergétique avant la date du 5 décembre 2015. Ce diagnostic énergétique d’entreprise, obligatoire, doit désormais être renouvelé tous les 4 ans.

Audit énergétique : qui est concerné ?

L’audit énergétique obligatoire entreprise concerne les sociétés française de grande taille, donc grosses consommatrices en énergie. Doivent nécessairement réaliser cet audit les entreprises :

  • De plus de 250 salariés ; 
  • Qui réalisent un chiffre d’affaires annuel supérieur à 50 millions d’euros ;
  • Dont le bilan consolidé dépasse les 43 millions d’euros.

En France, plus de 5 000 sociétés sont concernées par l’audit énergétique grandes entreprises. Seules les activités couvertes par le système de management de l’énergie certifié ISO 50001 sont exemptées de cette obligation.

De grosses économies potentielles

L’audit énergétique entreprise permet aux sociétés de grande taille de passer au crible leur consommation en énergie, afin de repérer les postes de dépenses sur lesquels des économies sont possibles. Les entreprises sont ainsi encouragées à mettre en place une nouvelle stratégie énergétique.

Avec des investissements appropriés, répondant aux recommandations formulées par l’auditeur énergétique, l’économie peut atteindre jusqu’à 30 % selon la nature de l’activité. Ce pourcentage grimpe à 50 % dans le secteur du bâtiment. 

Comment négliger une source potentielle d’économie qui promet de diviser par 1/3 ou par deux votre facture d’énergie ?

Déroulement d’un audit énergétique

L’audit énergétique entreprise peut être réalisé en interne, à condition de disposer des compétences nécessaires, ou par le biais d’un prestataire externe qualifié. Cette qualification doit concerner chacun des domaines contrôlés par l’auditeur énergétique : bâtiments, procédés industriels, transports, etc.

Les qualifications répondent à un référentiel défini par la norme NF X 50-091. L’auditeur énergétique effectue ses relevés au sein de l’entreprise. Il produit ensuite un cahier de recommandations que l’entreprise peut suivre ou non. Le coût de réalisation de l’audit énergétique grandes entreprises est fonction du parc immobilier dont dispose chaque société, de ses besoins de consommation et de sa flotte de véhicules.

La fourchette financière oscille entre quelques milliers et plusieurs centaines de milliers d’euros – des sommes destinées à être amorties par les économies à venir. Gazprom Energy, grâce à son partenariat avec Capital Energy, tient son engagement de conseil réglementaire en vous apportant des solutions d’experts dispensées par des auditeurs qualifiés.

L’audit sera à renouveler tous les 4 ans et concerne les entreprises de plus de 250 salariés, ou dont le chiffre d’affaires est supérieur à 50 millions d’euros ou dont le bilan consolidé est supérieur à 43 millions d’euros. Il y a fort à parier que dans ce cas, les économies d’énergies peuvent être considérables, dépassant les 50%.

Diviser par deux sa facture d’énergie, comment dire non ?

Voilà une source non-négligeable pour booster votre marge. Et la section « bénéfices » n’est pas en reste : image de marque en interne ou en externe, compétitivité, empreinte environnementale, gain en qualité et en production, source d’innovation et de mobilisation des équipes. Difficile de lui résister !

L’audit énergétique doit être réalisé soit en interne, si vous disposez des compétences, soit par un bureau d’études disposant de la qualification. Gazprom Energy, grâce à son partenariat avec Capital Energy, tient son engagement de conseil réglementaire en vous apportant des solutions d’experts dispensées par des auditeurs qualifiés.


Pour en savoir plus sur l’audit énergétique, contactez-nous.