Commerçants : les bonnes pratiques pour vos économies d’énergie

26 juin 2017

Bien que les coûts de l'énergie représentent une faible part du chiffre d'affaires des commerçants, ils ont encore un impact important sur les marges bénéficiaires. En apportant des changements simples à la façon dont vous gérez votre consommation d'énergie, vous pourrez en retirer un avantage réel pour votre résultat net.

Au-delà de l’avantage monétaire, l'amélioration de l'efficacité énergétique de votre entreprise améliorera votre réputation et pourrait même conduire à une augmentation des ventes et des intérêts de la marque, les clients étant de plus en plus conscients des problèmes environnementaux. 

Chez Gazprom Energy, nous accompagnons des milliers de professionnels à gérer leurs besoins en énergie.

Il va sans dire que l'utilisation de l'énergie variera en fonction du type de magasin. Par exemple, les coûts de l'énergie sont probablement plus faibles pour des boutiques de vêtements que pour les magasins alimentaires, car ils ne dépendent pas de l'équipement de réfrigération.

 Pourtant la plupart des commerçants peuvent optimiser leur consommation d'énergie, notamment l'éclairage, le chauffage et la climatisation. Dans ce guide, nous partageons des conseils pratiques et des connaissances sur certaines bonnes pratiques simples qui réduiront vos dépenses énergétiques.

Éclairage

Les commerçants comptent sur un éclairage lumineux et attrayant pour amener les clients à pousser leurs portes et maximiser les ventes… Pas étonnant que l'éclairage soit responsable de leurs dépenses énergétiques les plus importantes ! Cependant, il existe plusieurs façons simples de réduire l'impact énergétique de l'éclairage tout en conservant le même niveau d'éclairage.

  • Investissez dans un éclairage basse consommation. Il existe maintenant plusieurs types d'ampoules qui offrent le même niveau n’éclairage que les ampoules classiques pour très peu d’énergie consommée, de sorte que les commerçants peuvent obtenir un éclairage adéquat tout en réalisant des économies d'énergie. C’est le cas par exemple des lampes fluorescentes compactes (LFC).
  • Remplacez aussi toutes les lampes à tubes fluorescents par des alternatives revêtues de phosphore. Ces ampoules fournissent non seulement une lumière plus naturelle, plus lumineuse et attrayante, mais elles sont plus efficaces en énergie et continueront à fournir la même quantité de production tout au long de leur durée de vie.
  • Installez des capteurs d'occupation dans les zones de personnel

Les vestiaires, les bureaux et les autres espaces réservés au personnel ne sont probablement occupés que quelques heures par jour, donc c'est un excellent endroit pour économiser de l'énergie sur l'éclairage. En installant des capteurs d'occupation dans les zones de personnel, vous pouvez être sûr que les lumières ne sont activées que lorsque quelqu'un est dans la pièce. Les réserves, les salles de réunion et les toilettes des clients sont aussi adaptés à ce type de capteurs.

  • Entretenez vos installations

Il est essentiel que vos systèmes d'éclairage soient entretenus. En nettoyant, en testant et en remplaçant régulièrement les ampoules et autres composants électriques, vous pouvez vous assurer que l'éclairage de votre magasin continue d'offrir la meilleure combinaison de valeur et de performance.

Si vous devez remplacer les luminaires existants, consultez toujours un technicien qualifié et privilégiez un remplacement haute fréquence. Les luminaires haute fréquence ne sont pas seulement plus éco-énergiques, ils peuvent réduire la production de chaleur, l'humidité électrique et le scintillement de la lumière, ce qui crée un environnement plus accueillant.

Chauffage

Le chauffage fait aussi partie des plus grandes dépenses d'énergie pour les commerces de détail car il garantit le confort de tous. Le chauffage représente environ un tiers de la consommation d'énergie dans les locaux commerciaux. Ajoutez à cela le fait que beaucoup d'énergie thermique est gaspillée par des portes et des fenêtres ouvertes, et il existe un certain nombre de possibilités d'économiser sur les factures de chauffage.

Prenez en compte la température extérieure

Les responsables de magasins peuvent estimer que c’est la moindre des choses pour les clients d’allumer le chauffage l’hiver, mais étant donné que la plupart porteront des vêtements chauds, cela n’est pas forcement utile. Considérez toujours la température extérieure avant de monter le chauffage. Chaque degré supérieur ou inférieur représente environ 8% de votre facture totale de chauffage.

Attention tout de même à respecter le confort du personnel ! Contrairement aux clients, les membres du personnel porteront probablement des vêtements d'intérieur, il est donc essentiel que vous trouviez le juste milieu.

Fermez la porte !

De nombreux commerçants ouvrent leurs portes pour attirer les clients, mais lorsque les portes sont laissées entrebâillées, l'air chaud peut s'échapper et l'air froid entre. Le système de chauffage fonctionnera alors en continue, et gaspillera une grande quantité d'énergie.

Si fermer vos portes ne semble pas idéal, il existe des façons de contourner le problème :

  • Installez des portes automatiques,
  • Installez une porte tournante, qui permet aux clients d'entrer librement tout en conservant la plus grande partie de la chaleur à l'intérieur.
  • Créez un sas d’accueil, ce qui réduit la quantité d'air froid qui pénètre dans votre local tout en vous permettant d'ouvrir vos portes.

Les points de vente ont deux moments distincts: lorsque le magasin est ouvert au public et lorsque le personnel est seul. Cela signifie que vous devez configurer des plages qui fonctionnent autour des heures d'ouverture, en veillant à ce qu'aucune énergie ne soit gaspillée lorsque la majorité du magasin est vide.

Si votre magasin est grand, il est également judicieux de configurer des zones de chauffage individuelles qui vous permettent de contrôler la température des différentes parties à tout moment. Par exemple, la zone du magasin le plus proche des portes devrait être plus fraîche, réduisant la chaleur et le gaspillage d'énergie, alors que des zones telles que les caisses et les vestiaires doivent être maintenus à une température plus chaude.

Climatisation et ventilation

Le chauffage d'un espace de vente est une chose, mais il en coûte également beaucoup pour s'assurer qu'il est correctement climatisé et ventilé.

Ne laissez pas le système de chauffage et de climatisation fonctionner en même temps. Cela se produit lorsqu’il y a un conflit de réglage. Il est très simple d’éviter ce problème en configurant une «bande morte» sur le thermostat. C'est quand un écart est créé entre les températures auxquelles chaque système peut s'allumer ou éteindre. Par exemple, lorsque la température atteint 19 ° C, le chauffage doit s'éteindre et le système de climatisation doit s'allumer à environ 24 ° C.

Minimiser la charge de refroidissement

La lumière directe du soleil, des éclairages puissants et d'autres appareils électriques (par exemple, des unités de réfrigération) peuvent provoquer une contrainte supplémentaire sur un système de refroidissement interne. Pour, envisagez de répartir les fenêtres avec des écrans qui bloquent la lumière directe du soleil et remplacer toutes les ampoules traditionnelles par des alternatives LFC.

Impliquez vos équipes

La moitié de la bataille pour réduire les coûts de l'énergie passe par l’engagement du personnel dans la démarche. Avec peu de visibilité sur les coûts énergétiques de l'entreprise, il est peu probable que le personnel joue un rôle actif en vous aidant à réduire la consommation. Il est donc important de veiller à ce qu'ils soient sensibilisés au sujet : encouragez les membres du personnel, par exemple par un challenge avec un cadeau à gagner.


Partagez cet article


Vous aimerez aussi